Collectif « métier », collectif « ad hoc » : la double ressource des métiers de la conception. Le cas de l'ingénierie d'un groupe automobile français

Résumé : Cette contribution prend sa source dans une intervention en clinique de l’activité au sein d’un grand centre français de conception automobile auprès de concepteurs spécialisés sur les questions d’étanchéité des véhicules. Après une négociation de la commande impliquant l’ensemble des instances concernées (direction, syndicats) nous avons communément décidé de travailler à la mise en place d’une « expérimentation d’un dialogue sur les critères de qualité du travail ». Cette intervention a d’abord commencé sur les chaînes de montage en usine, et s’est déroulée pendant trois années au sein de deux équipes de l’ingénierie de conception. Nos observations nous ont menés aux constats qu’une ultra-spécialisation du travail des concepteurs favorise une solitude dans leurs activités respectives. La très grande spécialisation des concepteurs du domaine favorise une absence de confrontation de points de vue, et laisse en effet chacun seul face à la difficulté de peser efficacement dans les arbitrages menés avec d’autres. Cet isolement est caractérisé par une vulnérabilité potentielle de leurs arguments dans les arbitrages techniques réalisés avec les autres concepteurs. Ces arbitrages visent des compromis techniques complexes, nécessaires à la cohabitation des contraintes pesant sur les différents composants d’un véhicule. Après de nombreux mois d’observation et d’analyse de l’activité des techniciens du secteur étanchéité, nous soutenons l’hypothèse suivante : si les conflits de critères sur la qualité du travail tels qu'ils sont vécus dans l’activité sont mieux soutenus dans le dialogue professionnel, les argumentaires techniques seront plus forts et développeront ainsi la qualité des arbitrages en conception, et en conséquence, l’efficacité et la santé des professionnels concernés. La méthodologie mobilisée est celle des Auto-confrontations croisées (Clot et al., 2001) dans le cadre d’un dispositif clinique dialogique « matriciel ». Ce-dernier est constitué de réunions de travail intra-étanchéité, inter-métiers, inter-ligne hiérarchique à partir de films d’activité portant sur des problèmes techniques génériques du métier étanchéité. Des premiers développements de la qualité des arguments et des compromis techniques sont apparus et concernent la possibilité d’une controverse professionnelle (Kostulski, 2011) entre pairs et avec d’autres. Ces développements semblent reposer dans la possibilité pour ces concepteurs d’aller puiser, jusque dans le geste de dessin numérique ou de fabrication de la pièce automobile (Kaltchéva & Kostulski, 2016) l’argument historique de métier (Kostulski, 2012) qui pèsera efficacement dans les dialogues et dans les arbitrages. C’est alors un collectif que nous appelons « métier » qui est mobilisé en tant que ressource. Ce collectif « métier » semble délimité par un domaine technique donné et peut dépasser les frontières de l’entreprise, une partie des activités étant sous-traitées. Une autre ressource possible pour les techniciens concepteurs semble être la mobilisation d’un collectif « ad hoc ». Les contours de ce collectif « ad hoc » s’avèrent être définis par la présence de conflits de critères, vécus par des professionnels de différents domaines techniques, en lien avec un problème donné. L’isolement professionnel se trouve, dans ces cas-là, repoussé. A contrario, lorsque ces ressources viennent à manquer, l’isolement mène à une cristallisation du ressentiment et une démobilisation des professionnels. Ce sont ces deux destins possibles de l’isolement professionnel que nous chercherons à instruire, illustrer et discuter dans notre communication. Bibliographie : Clot, Y., Faïta, D., Fernandez, G., & Scheller, L. (2000). Entretiens en autoconfrontation croisée : une méthode en clinique de l’activité. Pistes, Vol. 2, n°1. http://www.pistes.uqam.ca/v2n1/pdf/v2n1a3.pdf ; Kaltchéva, K., & Kostulski, K. (2016). Conflits de critères : empêchements et ressources de l’activité de conception. 19è congrès de l'Association Internationale de Psychologie de Langue Française (AIPTLF) : Diversités au travail : individu, groupe et organisation. Bruxelles, Belgique, Juil. ; Kostulski, K. (2012). La diversité fonctionnelle du langage: usages et conflictualités dans l’activité. In Y. Clot (dir). Vygotski maintenant, (pp.237-255). Paris: La Dispute. ; Kostulski, K. (2011). La diversité fonctionnelle du langage : usages et conflictualités dans l’activité. In Y. Clot (dir). Vygotski maintenant. Paris : La Dispute.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02352320
Contributor : Rossitza Kaltchéva <>
Submitted on : Wednesday, November 6, 2019 - 6:00:47 PM
Last modification on : Sunday, November 10, 2019 - 1:22:23 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02352320, version 1

Collections

Citation

Rossitza Kaltchéva, Katia Kostulski. Collectif « métier », collectif « ad hoc » : la double ressource des métiers de la conception. Le cas de l'ingénierie d'un groupe automobile français. 7ème Junior Colloque du Réseau de Recherches en Psychologie du travail et des Organisations, Jun 2017, Bordeaux, France. ⟨hal-02352320⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

4