Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le médecin généraliste face à la prise en charge de « l’allergie au médicament » : un éclairage sur la pratique actuelle en région Rhône-Alpes, et perspectives d’amélioration

V.-A. Huynh 1 E. Lungoci 1 Audrey Nosbaum 1, 2, 3 Florence Hacard 1, 2 F. Subtil 4 Jean-François Nicolas 2, 1 Frédéric Bérard 1, 2 
2 Immunologie de l'allergie cutanée et vaccination – Immunology of skin allergy and vaccination
CIRI - Centre International de Recherche en Infectiologie - UMR
4 Biostatistiques santé
Département biostatistiques et modélisation pour la santé et l'environnement [LBBE]
Résumé : But de l’étude L’objectif de ce travail est d’apporter un éclairage sur la prise en charge des réactions d’hypersensibilité médicamenteuse par le médecin généraliste, et en particulier de la notion « d’allergique à un médicament » rapportée par les patients. Nous avons voulu apprécier sa compréhension des réactions d’hypersensibilité, ses craintes pour la gestion, et ses attentes. Méthodes Enquête descriptive observationnelle auprès de 2836 médecins généralistes de la région Rhône-Alpes par un questionnaire en ligne. Résultats Deux cents soixante-seize réponses sont obtenues (taux de réponse 13,8 %). En pratique le diagnostic d’allergie est rarement porté avec certitude : des tests sont demandés par 56 % des praticiens interrogés, et plus de 80 % des malades ayant déclaré un accident d’allure allergique au médicament sont finalement qualifiés d’allergiques et contre-indiqués à la reprise du médicament. Concernant la compréhension et les craintes, il existe un déficit de formation médicale dans la thématique de la gestion d’un patient hypersensible au médicament : plus de 4 praticiens sur 10 n’ont jamais réalisé de formation sur l’hypersensibilité au médicament, alors que la grande majorité des praticiens interrogés dans le travail reconnaissait ce besoin. Enfin, l’anxiété des médecins et la difficulté d’accès à un avis spécialisé sont 2 freins significatifs et indépendants à une prise en charge idéale. Conclusion Notre travail suggère que la formation et l’éducation des praticiens, ainsi que l’existence de référents de proximité spécialisés dans la prise en charge de l’hypersensibilité au médicament sont les deux leviers pour une amélioration de la prise en charge des hypersensibilités médicamenteuses en médecine générale.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02314934
Contributor : odile mulet-marquis Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 14, 2019 - 10:12:05 AM
Last modification on : Tuesday, July 20, 2021 - 5:20:07 PM

Identifiers

Citation

V.-A. Huynh, E. Lungoci, Audrey Nosbaum, Florence Hacard, F. Subtil, et al.. Le médecin généraliste face à la prise en charge de « l’allergie au médicament » : un éclairage sur la pratique actuelle en région Rhône-Alpes, et perspectives d’amélioration. Revue francaise d'allergologie, Elsevier, 2016, 56 (5), pp.401-406. ⟨10.1016/j.reval.2016.02.007⟩. ⟨hal-02314934⟩

Share

Metrics

Record views

41