, et bien d'autres dimensions encore. C'est un modèle en construction et il s'agira donc dans cet atelier d'explorer ce qu'il permet d'apprendre, au sens large, lorsqu'on est un intervenant social. Plus précisément, nous chercherons à comprendre comment les professionnels peuvent se saisir de ce modèle pour analyser leurs pratiques, mais aussi pour mieux appréhender et connaître les pratiques de leurs pairs, de leurs équipes de travail. Enfin il faudra se demander quels transferts peuvent se faire en termes de professionnalisation, à savoir comment le modèle peut permettre d'accroître la visibilité du travail effectué, et ainsi modifier les identités professionnelles

C. Dansac and M. Carletti, , 2018.

C. Dansac, C. Vachée, and J. Virgos, Le youth work met-il à mal l'identité des animateurs vis-à-vis des autres intervenants jeunesse ? Communication orale présenté à L'animation « contre » le travail social et l'intervention sociale ?, 2017.

J. Gillet, Animation et animateurs : le sens de l'action, 1995.

F. Lebon and L. Lima, Le bon boulot dans l'animation sociale, 2009.

C. ,

A. Pagès, C. Vachée, C. Dansac, and J. Lorédo, L'intervention sociale en milieu rural : le point de vue des personnels, Caisse Nationale des Allocations Familliales, 2014.

C. Vachée, J. Lorédo, and C. Dansac, Intervention sociale et démarches participatives, L'intervention sociale en milieu rural : le point de vue des personnels, pp.74-89, 2014.