Qu'est-ce qui fait vibrer les professionnels de l'intervention sociale ?

Christophe Dansac 1 Cécile Vachée 2
1 Organsisations Non Orientées vers le Profit et Gouvernance (ONOP-G)
LRPMip - Laboratoire de Recherches Pluridisciplinaires du Nord-Est Midi-Pyrénées
2 ONOP-G - Organisations Non Orientées vers le Profit et Gouvernance
LRPMip - Laboratoire de Recherches Pluridisciplinaires du Nord-Est Midi-Pyrénées
Résumé : Qu'est-ce qui fait vibrer les professionnels de l'intervention sociale ? Christophe Dansac et Cécile Vachée, Rencontres Internationales du réseau Recherche Éducation Formation C'est pour clarifier la pluralité des identités des professionnels de l'animation sociale que J.C. Gillet propose (en 1995) un modèle qui décrit leurs fonctions. Nous avons depuis proposé d'enrichir ce modèle en lui ajoutant deux fonctions, et ce à la suite d'un travail de recherche mené à l'aide de cafés participatifs auprès de professionnels de l'intervention sociale. Cet atelier a pour objectif de questionner la pertinence du modèle proposé pour alimenter la réflexivité des professionnels. Mais avant d'approfondir cet objectif, il convient d'expliciter chaque axe du modèle, en l'illustrant par des extraits de discours de professionnels, des discours qui viennent à la fois conforter la présence des 3 fonctions « historiques »-élucidation, facilitation et production-mais aussi alimenter le modèle en lui ajoutant la fonction d'accompagnement et la fonction de transmission. Une modélisation des fonctions : MMCTP Le modèle MMCTP (Militant-Médiateur-Clinicien-Technicien-Pédagogue) propose de prolonger le modèle des fonctions professionnelles de Gillet. Il est né à l'occasion d'un projet de recherche concernant l'intervention sociale en milieu rural (Pagès, Vachée, Dansac, & Lorédo, 2014) qui avait pour but de déterminer comment les professionnels de l'intervention sociale en milieu rural vivaient leur métier. Une des questions que nous nous étions posées était de savoir ce qui les faisait « vibrer » en termes d'expériences et/ou de méthodes. Nous avons proposé d'ajouter les fonctions d'accompagnement et de transmission (associées aux figures du Clinicien et du Pédagogue) aux trois fonctions initialement distinguées par Gillet, élucidation, facilitation et production, correspondant aux figures du Militant, du Médiateur et du Technicien (Vachée, Lorédo, & Dansac, 2014). En effet, les actions valorisées par les intervenants sociaux, quand on leur demandait d'évoquer les expériences de travail qu'ils aimeraient reproduire, montraient l'importance à leurs yeux de ce que leurs publics pouvaient apprendre ou des problèmes qu'ils pouvaient aider à résoudre. L'ajout de ces deux fonctions permet de rendre compte de la logique réparatrice de l'animation-qui est centrée sur les publics-en plus de la logique épique-plus centrée sur l'action. On retrouve en cela les observations de Lebon et Lima (2009) sur le « bon boulot en animation ».
Complete list of metadatas

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02299194
Contributor : Christophe Dansac <>
Submitted on : Friday, September 27, 2019 - 3:34:45 PM
Last modification on : Saturday, October 5, 2019 - 10:15:44 AM

File

Dansac, Vachée, 2019 - Qu'est...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02299194, version 1

Collections

Citation

Christophe Dansac, Cécile Vachée. Qu'est-ce qui fait vibrer les professionnels de l'intervention sociale ?. Frédérique Hille; Véronique Bordes. Professionnalisation des acteurs de l'intervention sociale. Recherches, innovation, institution, Cépaduès, 2019. ⟨hal-02299194⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

53