Comment un projet interdisciplinaire permet de donner sens au processus de création pour des musiciens intervenants en formation ?

Résumé : Depuis leur création, les centres de formation des musiciens intervenants s’intéressent à former des étudiants capables de créer et de faire créer. Privilégiant l’expérimentation avant la réflexion, estimant que l’expérience sensible est un préalable à tout apport technique ou théorique et que créer est un moyen de conférer du sens à nos apprentissages, cette compétence est travaillée dans de nombreux enseignements. Ma préoccupation a été de comprendre comment les étudiants s’approprient et se saisissent des démarches de création pour eux-mêmes avant même d’en envisager les transferts au niveau de l’enseignement. L’analyse proposée repose sur un petit échantillon d’étudiants qui ont conçu et réalisé un spectacle mêlant plusieurs enseignements artistiques. Pour ce faire, ils sont amenés à fabriquer, improviser, composer, dans chacune des disciplines et dans leurs croisements. C’est donc par le biais d’un travail interdisciplinaire que les formés s’emparent du processus de création et par la transgression des frontières qu’ils résolvent un problème dans un domaine en utilisant des connaissances appartenant à un autre domaine (M. Csikszenmalyi, 2006).
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02277032
Contributor : Marie-Thérèse Erra <>
Submitted on : Tuesday, September 3, 2019 - 12:39:25 PM
Last modification on : Monday, September 16, 2019 - 10:50:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02277032, version 1

Collections

Relations

Citation

Maïté Erra. Comment un projet interdisciplinaire permet de donner sens au processus de création pour des musiciens intervenants en formation ?. Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité, 16, ⟨L'Harmattan⟩, 2019, Arts, transversalité, éducation, 978-2-343-17551-5. ⟨hal-02277032⟩

Share

Metrics

Record views

18