Le déchet comme potentiel commun : vers une nouvelle forme de gouvernance de l’environnement

Abstract : À l’aune de l’économie circulaire, le gisement de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) devient une source essentielle de matières premières secondaires pour répondre aux besoins croissants du numérique et des énergies vertes, gourmands en métaux stratégiques. Mais exploiter ces ressources suppose d’abord de dépolluer ces déchets qui contiennent des substances dangereuses aux conséquences dramatiques pour l’homme et l’environnement. Ces enjeux multiples et potentiellement contradictoires ont conduit à la mise en place de règles de gouvernance collectives qui associent producteurs, recycleurs et pouvoirs publics. En Europe, les DEEE sont soumis au principe de Responsabilité élargie du producteur (REP), qui désigne les producteurs comme responsables de la fin de vie des produits mis sur le marché. En France, le principe de REP s’est traduit par la création d’un dispositif de gestion des déchets original dont la gouvernance se rapproche de celle des ressources communes étudiée par Elinor Ostrom. Cet article développe cette analogie singulière afin de proposer un regard nouveau sur la politique de gestion des déchets en France et afin d’en identifier les axes d’amélioration possibles.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02266444
Contributor : Helen Micheaux <>
Submitted on : Wednesday, August 14, 2019 - 2:21:33 PM
Last modification on : Friday, August 16, 2019 - 1:15:18 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02266444, version 1

Citation

Helen Micheaux, Franck Aggeri. Le déchet comme potentiel commun : vers une nouvelle forme de gouvernance de l’environnement. ANNALES DES MINES. GERER ET COMPRENDRE, 2019, 3 (137). ⟨hal-02266444⟩

Share

Metrics

Record views

50