De l’art du trompe-l’œil : l’abrogation implicite de la loi par la Constitution au service d’un continuum constitutionnel

Résumé : Tout changement de Constitution implique le passage d’un ancien à un nouveau système juridique. Cette transition engendre un ensemble de rapports inter-normatifs, parfois conflictuels, mais dont le propre est de se déployer dans la durée. Or, les rapports entre la norme constitutionnelle nouvelle et le droit préexistant ne sont pas réglés immédiatement et directement par le texte constitutionnel. C’est au moyen de la technique de l’abrogation implicite que les organes d’application du droit tentent alors de résoudre les conflits temporels susceptibles de se nouer entre l’ordre ancien et l’ordre nouveau. L’enjeu est celui de transformer une césure entre deux textes en une continuité entre deux systèmes juridiques, d’assurer et de préserver une « continuité constitutionnelle ».
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02266308
Contributor : Sébastien Ferrari <>
Submitted on : Tuesday, August 13, 2019 - 9:01:50 PM
Last modification on : Wednesday, August 14, 2019 - 1:13:55 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02266308, version 1

Collections

Citation

Sébastien Ferrari. De l’art du trompe-l’œil : l’abrogation implicite de la loi par la Constitution au service d’un continuum constitutionnel. Revue française de droit constitutionnel, Presses Universitaires de France, 2010, pp. 497-521. ⟨hal-02266308⟩

Share

Metrics

Record views

20