Plutarque et les noms des dieux étrangers

Résumé : Le traité plutarquéen De Iside et Osiride passe pour être un témoin du syncrétisme gréco- égyptien antique, et répondre au projet d’assimilation du mythe osirien dans le cadre de la philosophie hellénique, plus particulièrement platonicienne. Cet article cherche à réexaminer cette interprétation “hellénocentrique” et la posture de Plutarque vis-à-vis de dieux “étrangers”, en étudiant son rapport précis aux noms des dieux égyptiens à travers plusieurs angles : l’usage des théonymes égyptiens ou grecs selon les cas, les étymologies avancées pour eux par Plutarque, et les équivalences ou identifications proposées entre les dieux. L’enjeu est de montrer (1) la relative neutralité des usages onomastiques du point de vue théologique ; (2) l’absence de réelle fusion ou d’amalgame entre les divinités des deux cultures ; (3) et les fondements de la conception plutarquéenne selon laquelle les théonymes sont les multiples fragments d’un discours religieux, les figures divines voisines—à l’intérieur d’un même système théologique (grec, ou égyptien) ou appartenant à deux cultures différentes—, étant au mieux les synonymes d’instances divines qui les transcendent.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264734
Contributor : Labo Cepam <>
Submitted on : Wednesday, August 7, 2019 - 2:50:56 PM
Last modification on : Thursday, August 8, 2019 - 1:21:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264734, version 1

Collections

Citation

Arnaud Zucker. Plutarque et les noms des dieux étrangers. Polymnia, 2016, pp.23-50. ⟨hal-02264734⟩

Share

Metrics

Record views

7