Les jardins en Mésopotamie

Résumé : Le jardin mésopotamien peut être défini comme un espace marqué par la présence de l'eau et des arbres. La combinaison des deux définit un type de production agricole (verger et potager), et renvoie à un espace aménagé, donc marqué par l'empreinte de l'homme sur la nature ; il est vu, aussi, comme un lieu de détente et de plaisir. La forte dépendance d'un accès collectif et permanent à l'eau, puisée ou canalisée, fait que les jardins apparaissent regroupés dans des espaces gérés en commun. On note que l'espace du jardin est marqué fondamentalement par l'association des cultures potagères et de l'arboriculture, qui peut être extrêmement spécialisée sous la forme d'une monoculture reposant sur le palmier-dattier.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264603
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Wednesday, August 7, 2019 - 11:45:28 AM
Last modification on : Saturday, August 10, 2019 - 1:17:24 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_10 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264603, version 1

Citation

Francis Joannès. Les jardins en Mésopotamie. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2012, X, pp.237-238. ⟨hal-02264603⟩

Share

Metrics

Record views

81

Files downloads

6