La pratique de la crémation perçue au travers de la documentation archéologique

Résumé : S'il est, depuis peu, dans nos traditions de brûler la dépouille d'un proche, en revanche la pratique de la crémation s'inscrit toujours du point de vue idéologique dans des perspectives de destruction du cadavre, d'anéantissement. Les adeptes de la crémation militent pour rendre « la terre aux vivants » allant, dans les discours les plus radicaux, jusqu'à prôner la disparition de la tombe et des cimetières et ainsi à en finir y compris avec le souvenir des disparus. Perçus par d'autres malgré tout comme « des traces », les os brûlés dans ce cas matérialisent la dépouille. Leur statut reste néanmoins embarrassant dans un monde ambivalent qui oscille entre le traditionnel ensevelissement du cadavre dans un espace collectif, et la modernité d'une philosophie de la dématérialisation. Ceci étant dit, on observe actuellement un mouvement de valorisation des os brûlés avec leur réintégration dans le discours funéraire via l'attention portée aux gestes d'ensevelissement.
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02264031
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Tuesday, August 6, 2019 - 10:48:16 AM
Last modification on : Thursday, August 8, 2019 - 1:15:50 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_09 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02264031, version 1

Citation

Isabelle Le Goff. La pratique de la crémation perçue au travers de la documentation archéologique. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2009, IX, pp.151-158. ⟨hal-02264031⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

5