Le portrait sériel

Résumé : Le « portrait sériel » caractéristique de l'oeuvre de Warhol n'est pas, loin s'en faut, l'invention de la modernité. Depuis longtemps, on peut voir dans des musées (ou même dans des châteaux) ce que l'on appelle des galeries des portraits, où des dizaines d'effigies sont alignées. Certes, on pourrait dire qu'il s'agit simplement de scènes de genre. Pourtant, le grand nombre de ces lieux indique déjà que les portraits touchent à d'autres dimensions qu'à celle de l'esthétique seulement. On connaît également des artistes qui ont, leur vie durant, représenté ce thème, essentiellement à travers des autoportraits. C'est déjà le cas, par exemple, de Dürer ou de Rembrandt ou plus proche de nous de Van Gogh, Munch ou encore Spilliaert. Toutefois, en introduisant, avec ces représentations, une dimension temporelle, ces artistes permettent d'évoquer une séquence ou une suite, mais pas une « série » telle que la connaît le XX e siècle. Chacun de leurs portraits reste malgré tout unique et leur présentation peut varier à l'infini.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02263959
Contributor : Umr7041 Arscan <>
Submitted on : Tuesday, August 6, 2019 - 10:07:49 AM
Last modification on : Wednesday, August 7, 2019 - 1:16:50 AM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_09 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02263959, version 1

Collections

Citation

Itzhak Goldberg. Le portrait sériel. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2009, IX, pp.111-113. ⟨hal-02263959⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

5