Association entre profils métabolomiques plasmatiques par RMN et risque à long terme de développer un cancer de la prostate.

Résumé : Introduction et but de l’étude: Le cancer de la prostate est l’un des principaux cancers chez l’homme dans le monde. Les mécanismes impliqués dans son étiologie sont encore mal compris. La métabolomique est un puissant outil permettant d’élucider de nouvelles voies mécanistiques mis en jeu et d’identifier de nouveaux biomarqueurs caractéristiques d’un profil à plus haut risque de développer un cancer de la prostate à long terme. Cette étude prospective a donc pour but d’étudier si des profils métabolomiques établis à partir d’un prélèvement sanguin sur des hommes à priori en bonne santé pourraient contribuer à l’identification des hommes à plus haut risque de développer un cancer de la prostate dans la prochaine décennie et de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans la mise en place de ce cancer. Matériel et méthodes: Un cas-témoin niché prospectif a été réalisé dans la cohorte SU.VI.MAX, incluant 162 cas de cancer de la prostate diagnostiqués pendant les 13 ans de suivi, et 162 témoins appariés. Les profils métabolomiques RMN non ciblés ont été réalisés sur des échantillons de plasma pré-diagnostic prélevés à l’inclusion en utilisant les séquences NOESY 1D et CPMG d’un spectromètre Bruker Avance III de 500 MHz. Des modèles de régressions logistiques conditionnelles multivariées ont été réalisés sur chaque variable RMN. Résultats et Analyse statistique : Les hommes ayant un taux plasmatique moins élevé en urée et plus élevé en valine, albumine, tyrosine, phénylalanine, 3-methylhistidine, histidine, glutamine, albumine lysyl et créatine avaient un plus haut risque de développer un cancer de la prostate dans les 13 qui suivaient. Le métabolite le plus associé au risque du cancer de la prostate était l’histidine (OR=1.46 [1.12-1.88], p=0.004). Conclusion: Cette étude a mis en évidence une association entre les profils métabolomiques RMN et le risque de développer un cancer de la prostate à long terme. Ces résultats fournissent des éléments qui pourront permettre de mieux comprendre les mécanismes complexes impliqués dans la carcinogenèse de la prostate. S’ils sont répliqués dans une cohorte indépendante, ils pourront contribuer au développement de stratégies pour l’identification des personnes à plus haut risque de développer un cancer de la prostate.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02240944
Contributor : Lucie Lécuyer <>
Submitted on : Thursday, August 1, 2019 - 4:30:43 PM
Last modification on : Saturday, August 3, 2019 - 1:37:07 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02240944, version 1

Citation

Lucie Lecuyer, Agnès Victor Bala, Nadia Bouchemal, Mohamed Nawfal Triba, Aïcha Demidem, et al.. Association entre profils métabolomiques plasmatiques par RMN et risque à long terme de développer un cancer de la prostate.. Journées Francophones de Nutrition 2018, Nov 2018, Nice, France. pp.1 - 114. ⟨hal-02240944⟩

Share

Metrics

Record views

10