Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

De l’usage comparatif des « Studi di comunità »

Résumé : En Italie, les Studi di comunità ont marqué la période de la renaissance des études sociologiques entre la fin des années 1950 et le début des années 1960. Cet intérêt a été influencé par la tradition américaine. Mais si les community studies américains ont souvent été dépeints dans les manuels comme une tradition éminemment monographique, par opposition à l’approche de la urban political economy, considérée comme étant de type comparatif, la tradition italienne des Studi di comunità avait quant à elle une réflexion et une aspiration comparatiste. Cette dimension comparatiste importante a contribué à faire des Studi di comunità un instrument privilégié d’analyse du changement social et des effets de la « modernisation ». Par la suite, ils s’imposèrent comme une méthode de référence pour le développement de programmes de recherche sur les différences territoriales en Italie, aussi bien en sociologie économique qu’en sociologie politique.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02186676
Contributor : Spire Sciences Po Institutional Repository <>
Submitted on : Wednesday, July 17, 2019 - 1:14:36 PM
Last modification on : Saturday, July 20, 2019 - 1:14:18 AM

File

vitale-tosi-2019-de-l-usage-co...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Tommaso Vitale, Simone Tosi. De l’usage comparatif des « Studi di comunità ». Jean-Yves Authier; Vincent Baggioni; Bruno Cousin; Yankel Fijalkow; Lydie Launay. D'une ville à l'autre, Éditions La Découverte, pp.21 - 41, 2019, 9782707190222. ⟨hal-02186676⟩

Share

Metrics

Record views

59

Files downloads

32