Parcours professionnels et dynamiques identitaires des formateurs IFCE à l’épreuve des changements. Symposium coordonné par P. Imbert « Variations théoriques et hybridations au sein de programmes de recherche à visées technologiques et transformatives ».

Abstract : Notre approche s’inscrit dans une orientation sociologique à visée compréhensive. Il s’agit d’aborder les transitions professionnelles désirées par les individus ou contraintes par les systèmes (réformes, nouvelles prescriptions, reconversions contraintes, etc.) et leurs effets en termes de dynamiques identitaires (Kaddouri, 2006), de rapport au travail et/ou à la formation. Nous souhaitons par ailleurs comprendre la manière dont les formateurs, au regard de leur parcours professionnel (Dubar, 1998) et des différents contextes traversés, donnent du sens à ce qu’ils faisaient, à ce qu’ils font et/ou à ce qu’ils sont amenés à transformer dans le cadre de la réingénierie de la formation. Dans cette perspective, l’étude a pour objet de repérer les leviers et les obstacles à une transformation des pratiques de formation. Les changements confrontent les acteurs à des épreuves à surmonter, qui viennent bousculer les logiques antérieures (Dubar, 2000). Il s’agit ici de les mettre en lumière pour mieux accompagner le processus de réingénierie de la formation et les acteurs invités à le faire vivre. Cette approche contribue ainsi, avec d’autres développées au sein de l’équipe de chercheur-e-s, à concevoir des dispositifs d’accompagnement des formateurs dans ces moments de transition professionnelle (Balleux et Perez-Roux, 2013) dans le but de favoriser une culture de formation partagée. Au plan méthodologique, nous avons privilégié deux entrées : la première, à orientation ethnographique, fondée sur l’observation participante lors de temps de regroupement, de formation, de temps informels s’inscrit dans la durée et a été initiée en 2017 ; la seconde, sociologique, s’appuie sur des entretiens semi-directifs avec la quasi-totalité du groupe des formateurs à l’échelle nationale (n=17). A ce jour 12 entretiens ont été réalisés avec les formateurs de différents sites. Ils se centrent sur le parcours professionnel des formateurs, leur contexte de travail, leur rapport à l’activité de formateur et le regard porté sur les évolutions attendues, soutenues par la réingénierie de formation engagée au plan national. Les premiers résultats sont en cours. Ils montrent les dynamiques professionnelles, les tensions générées par l’activité et les points d’appui que mobilisent les formateurs. La question des parcours professionnels apparaît comme très significative dans le rapport aux évolutions à venir. Ceux qui ont vécu des reconversions professionnelles, liées à des choix personnels ou à des restructurations de la filière, ont à dépasser un certain nombre d’inquiétudes ; au-delà de la formation BPJEPS qu’ils ont suivie, ils rendent compte d’un rapport complexe à l’activité de formateur. Mobilisant de façon optimale leur expérience et leurs compétences antérieures, notamment techniques dans tel ou tel domaine, ils ont à développer des compétences spécifiques et à s’adapter au nouvel environnement de travail (relation aux publics, contexte économique, évolution des formations, etc.). On repère que les uns ou les autres développent des espaces de légitimité professionnelle sur des spécificités revendiquées qui viennent renforcer l’offre de formation des différents centres. Enfin, le rapport à la réingénierie de la formation, excepté pour ceux qui s’y sont directement engagés, reste relativement distant. Les analyses à venir se centreront sur ce qui fait sens pour les formateurs dans les évolutions attendues de la formation et sur la manière dont ils peuvent (se)mettre en perspective pour participer pleinement à cette évolution. Elles devront prendre en compte, par ailleurs, une restructuration « radicale » survenue au moment des derniers entretiens, qui affecte les acteurs (formateurs et chercheure) et les oblige à « recomposer » pour eux-mêmes en terme de projet, et avec l’environnement institutionnel et humain.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02182881
Contributor : Thérèse Perez-Roux <>
Submitted on : Saturday, July 13, 2019 - 5:28:22 PM
Last modification on : Sunday, July 14, 2019 - 2:07:16 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02182881, version 1

Citation

Thérèse Perez-Roux. Parcours professionnels et dynamiques identitaires des formateurs IFCE à l’épreuve des changements. Symposium coordonné par P. Imbert « Variations théoriques et hybridations au sein de programmes de recherche à visées technologiques et transformatives ».. Congrès international d'Actualité de la Recherche en Education et en Formation (AREF 2019)., Jul 2019, Bordeaux, France. ⟨hal-02182881⟩

Share

Metrics

Record views

17