Chris Owen en Papouasie Nouvelle-Guinée : entre idéal collectif et vocation personnelle

Abstract : Chris Owen, décédé en 2018, était un documentariste de renom qui arriva en Papouasie Nouvelle-Guinée deux ans avant l’Indépendance et en partit en 2011. Employé par diverses institutions nationales, il participa à la grande majorité des films qui y furent tournés : tour à tour réalisateur, preneur de son et chef opérateur, il apporta aussi une aide logistique aux réalisateurs de passage et dirigea le National Film Institute, créé en 1999. Après avoir évoqué son parcours, l’article présente le paysage institutionnel des années 1970 dans lequel ses premières réalisations et celles d’autres jeunes expatriés prirent place puisqu’en même temps que d’une vocation personnelle, l’article cherche à rendre compte d’un idéal artistique et politique partagé. Il est ensuite question de deux de ses films, Gogodala et Malagan Labadama ainsi que d’un projet de film de fiction jamais abouti. L’article se termine en présentant les activités d’archivage, de formation, de réalisation et de production du National Film Institute ainsi que les difficultés auxquelles il fait face aujourd’hui.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02169141
Contributor : Pascale Bonnemère <>
Submitted on : Sunday, June 30, 2019 - 7:31:25 PM
Last modification on : Thursday, July 18, 2019 - 6:06:07 PM

Identifiers

Collections

Citation

Pascale Bonnemère. Chris Owen en Papouasie Nouvelle-Guinée : entre idéal collectif et vocation personnelle. Journal de la Société des Océanistes, Société des Océanistes, 2019, Filmer le Pacifique, pp.37-51. ⟨https://journals.openedition.org/jso/10446⟩. ⟨10.4000/jso.10446⟩. ⟨hal-02169141⟩

Share

Metrics

Record views

17