Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Réformes universitaires et relation formation-emploi en Algérie

Résumé : L'approche adéquationniste a toujours orienté la politique de formation et d'enseignement supérieur en Algérie. Pratiquement, depuis le début des années 1960, la planification a visé une équivalence quasi automatique entre la formation supérieure suivie et l'emploi à occuper. Cette approche a évolué dans deux contextes socioéconomiques très opposés : le premier se caractérisait par une pénurie de cadres et des plans socioéconomiques dans lesquels la formation supérieure était fortement couplée à l'emploi public. Le second, au contraire, est marqué par la libéralisation économique, commencée au milieu des années 1980, la désindustrialisation et un découplage entre la formation supérieure et l'emploi public. Mais si les diplômés du supérieur ne sont plus assurés d'occuper un emploi dans le secteur public, les responsables politiques et universitaires mettent toujours en avant l'objectif d'une « adéquation formation-emploi ». Autrement dit, malgré les difficultés avérées de la planification et même après sa disparition en tant que ministère, cet objectif occupe une bonne place, y compris dans la réforme LMD introduite en 2004.
Complete list of metadatas

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02160904
Contributor : Ahmed Ghouati <>
Submitted on : Friday, March 6, 2020 - 2:54:08 PM
Last modification on : Thursday, March 12, 2020 - 1:17:05 AM
Long-term archiving on: : Sunday, June 7, 2020 - 2:23:27 PM

File

18-04 REFOMES UNIVERSITAIRES E...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02160904, version 1

Citation

Ahmed Ghouati. Réformes universitaires et relation formation-emploi en Algérie. Carrefours de l'éducation, Armand Colin, 2019. ⟨hal-02160904⟩

Share

Metrics

Record views

149

Files downloads

74