Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Faune et flore des niveaux profonds de Shahi-Tump (Balochistan, Pakistan) : premiers résultats

Résumé : À Shahi-Tump, site fouillé par la Mission archéologique française au Makran (district de Kech-Makran, Balochistan pakistanais), les niveaux les plus anciens appartiennent à un faciès néolithique acéramique. Pourtant, les premiers résultats des analyses des restes archéozoologiques et archéobotaniques indiquent une séquence culturelle qui correspond à la phase ultime précédant l'introduction de la céramique dans cette région occidentale du Balochistan. L'exploitation du milieu naturel y est de faible importance et l'économie alimentaire repose fondamentalement sur des espèces animales et végétales domestiques-mais dont le spectre est encore limité. Un tel modèle est rare dans la vaste région comprise entre l'Iran oriental et l'Indus. Le seul site ayant livré des faunes et des fl ores domestiquées associées à des niveaux sans céramique est le site de Merhgarh. Ce dernier appartient cependant à une zone biogéographique très différente du Makran, et le rôle des animaux sauvages pour l'obtention de protéines d'origine animale y est très important, alors qu'il n'a joué qu'un rôle mineur dans l'économie de Shahi-Tump. La rareté de tels horizons dans toute cette région nous a paru justifi er la diffusion des points originaux concernant l'économie alimentaire de ce site avant la publication d'autres données-tout particulièrement la métrique-qui seront présentées dans le cadre de la future monographie consacrée aux restes de ce gisement. Abstract: At Shahi-Tump, a site excavated by the French Archaeological Mission to Makran (district of Kech-Makran, Baluchistan, Pakistan), the oldest occupational levels belong to an aceramic neolithic horizon. The fi rst results obtained by the analysis of archaeozoological and archaeobotanical remains suggest nevertheless that we deal here with a phase immediately preceding the introduction of ceramics into this western part of Baluchistan. The exploitation of wild resources was of minor importance and the subsistence economy seems to have been mainly based on a limited number of domestic animal and plant species. This model is uncommon in the vast region stretching from eastern Iran to the Indus. The only other site that has provided remains of domestic animals and plants associated with aceramic neolithic levels is Mehrgarh. However, at this site, situated in a quite different biogeographical zone, wild animals constituted a signifi cant part of the diet, while hunting never played an important role in the subsistence economy at Shahi-Tump. The rarity of aceramic deposits across this region justifi es the publication of the fi rst results from Shahi-Tump even though this paper does not contain detailed information, most particularly morphometric data. These will be presented at length in a future monograph dedicated to the site. Mots-clés : Archéozoologie, Archéobotanique, Shahi-Tump, Makran, Néolithique acéramique, Paléo-environnement.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [41 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02111879
Contributor : Auréade Henry Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, April 26, 2019 - 11:56:50 AM
Last modification on : Thursday, August 4, 2022 - 5:06:33 PM

File

2009_Desse_etal.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02111879, version 1

Collections

Citation

J Desse, Nathalie Desse-Berset, A Henry, M. Tengberg, R Besenval. Faune et flore des niveaux profonds de Shahi-Tump (Balochistan, Pakistan) : premiers résultats. Paléorient, CNRS, 2009. ⟨hal-02111879⟩

Share

Metrics

Record views

34

Files downloads

26