Pièces d’Inde : Commerce oriental et domaine atlantique français au XVIIIe siècle

Résumé : Le commerce oriental et le domaine atlantique de la France, principal moteur de prospérité au XVIIIe siècle, sont-ils liés ? C’est pour répondre à cette ancienne question pourtant longtemps écartée que nous présentons les résultats des recherches actuelles. Les traces abondent, commerce oriental et traite négrière française se sont longtemps épaulés au point que la prohibition de 1686 puisse être vuecomme le moyende fournirà la traite les produits exigéspar sa clientèle africaine. C’est aussi le commerce oriental qui assure la supériorité de Nantes sur les ports négriers français. Malgré l’entrée des textiles européens dans les assortiments, non seulement la demande en guinée, en indiennes et en cauris de l’Inde ne ralentit pas, mais elle entraîne le commerce oriental, ce qui permet de résoudre une autre inconnue : alors que le négoce de la France est brimé en Inde par les Britanniques après 1765, comment se fait-il que sa croissance reste soutenue jusqu’en 1793 ?
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02110148
Contributor : Saravanan G. <>
Submitted on : Thursday, April 25, 2019 - 11:43:21 AM
Last modification on : Monday, August 26, 2019 - 3:42:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02110148, version 1

Collections

Citation

Raphaël Malangin. Pièces d’Inde : Commerce oriental et domaine atlantique français au XVIIIe siècle. Annales historiques de la Révolution française, Armand Colin, 2019, Nº395 (1/2019), p. 81-101. ⟨hal-02110148⟩

Share

Metrics

Record views

31