Le travail partagé dans le dispositif « plus de maîtres que de classes » : Contrastes des formes de collaboration et des dynamiques professionnelles

Résumé : L’introduction en France, à la rentrée 2013, du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans des écoles primaires recevant une majorité d’élèves en difficulté scolaire vise, non seulement, l’amélioration de leurs apprentissages mais également, une collaboration plus forte des enseignants. Par une enquête ethnographique dans trois écoles, cet article cherche à caractériser les formes de collaboration mais également à dégager les dynamiques professionnelles à l’œuvre. En s’appuyant sur les notions de travail partagé et de partenariat, les résultats montrent des formes de collaboration collective qui influencent le travail partagé interindividuel des enseignants. Ils mettent en relief que la reconnaissance professionnelle, les « principes tenus pour vrai » et les termes de la négociation des actions communes constituent trois facteurs influant sur ces collaborations. Enfin, ils révèlent des dynamiques professionnelles agissant de manières diverses sur la forme scolaire traditionnelle.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02107793
Contributor : Base Des Publications Scientifiques <>
Submitted on : Tuesday, April 23, 2019 - 7:31:18 PM
Last modification on : Friday, July 12, 2019 - 7:40:52 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02107793, version 1

Citation

Eric Maleyrot. Le travail partagé dans le dispositif « plus de maîtres que de classes » : Contrastes des formes de collaboration et des dynamiques professionnelles. Les Sciences de l'éducation pour l'ère nouvelle : revue internationale, CERSE, Université de Caen, 2017, 50 (3), pp.31-55. ⟨hal-02107793⟩

Share

Metrics

Record views

23