Service interruption on Monday 11 July from 12:30 to 13:00: all the sites of the CCSD (HAL, EpiSciences, SciencesConf, AureHAL) will be inaccessible (network hardware connection).
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Vestiges osseux incinérés et gestes funéraires

Résumé : De l'étud e d es os humains brûlés Ju sq u 'à la fin des a n n ées quatre-vingt, les os humains incinérés sont principalement analysés d'un point d e vue anthropologique ou thermique. Puis g râce au renouvellement des m éthodes d 'é tu d e des sépultures à inhumation, les vestiges osseux brûlés sont abordés com m e un objet archéologique au m êm e titre qu'un squelette trouvé dans une to m b e à inhumation. J est fréquent maintenant de fouiller les d é p ô ts d'ossem ents com m e un « micro gisement funéraire » (Duday, 1990) en vue d e restituer le traitement sépulcral du défunt. La diversité d e s situations observées, les questions suscitées par c e tte approche palethnologique des os brûlés ont enrichi les problém atiques d 'é tu d e des sépultures, notam m ent des tom bes dites secondaires. Avec les inhumations individuelles primaires, les recherches sont liées aux phénom ènes d e décomposition. La sépulture primaire « se définit co m m e l'apport d'un cad av re à l'état frais dans son lieu d e d é p ô t définitif qui devrait en principe livrer des os en connexion anatom ique » (Duday 1990). L'objectif d e l'analyse est alors d e co m p ren d re la dynam ique d e décom position des parties molles e t l'évolution des relations articulaires-la ta p h o n o m ie-en vue d e retrouver la position initiale d'inhumation et l'esp ace d e décomposition. C e s données renvoient aux pratiques mortuaires e t à la nature d e la structure funéraire. Avec les sépultures secondaires, l'ensevelissement des vestiges du squelette constitue c e tte fois la dernière é ta p e d 'u n processus funéraire q u e p réc è d e n t « des interventions pré-sépulcrales» (Masset 1987). Le corps arrive à l'état d'ossem ents désarticulés. Pour les restes osseux brûlés, ils constituent m êm e un e n sem b le d 'élém en ts fragm entés e t déformés, difficilement reconnaissables. De plus, ils sont parfois mêlés à d e s reliquats d e fau n e brûlée ou à des résidus d e combustion. Il s'agit dans c e cas d e com prendre la contexture d e l'am as d 'o s brûlés en vue d e restituer sa dynamique d e constitution. Ainsi, le c h a m p d 'é tu d e se modifie ; il passe d e l'analyse ostéologique d'un phénom ène taphonom ique d a n s le c a s d'inhumation primaire, à l'analyse d'un phénom ène d e composition ou d e recomposition du défunt déstructuré par le feu dans le c a s d e sépulture secondaire à incinération. Après la crém ation du c a d a v re , l'opérateur a en effet la possibilité d e com poser le dép ô t osseux, à sa guise en choisissant les os, la quantité inhumée, la dimension des fragments, le stade d'ustion... En fait, il peut « créer » c e qui va représenter le défunt dans la to m b e. Dans c e sens, l'am as d'os incinérés est un produit anthropique, le résultat d e choix institutionnalisés ou non, voulus ou inconscients. La difficulté d e c e type d 'a p p ro c h e est d e démontrer les gestes d e l'opérateur, d e dém êler l'an ecd o tiq u e du signifiant. Des variations pondérales d es dépôts osseux comme fait culturel La confrontation d e deux cent seize dépôts osseux, provenant d e vingt-neuf nécropoles d a té e s du néolithique au Haut-Empire, montre d'importants écarts entre le poids des différents dépôts. C h a q u e sépulture est intacte et ne renferme qu'un seul sujet adulte, dont les os sont blancs ou gris très clair. Le minimum atteint quelques gram m es à peine, e t le maximum ne d é p a sse pas deux mille gram m es (fig. 1). 210
Complete list of metadata

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02082199
Contributor : UMR7041 ArScAn Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, April 9, 2019 - 10:35:42 AM
Last modification on : Saturday, June 25, 2022 - 8:39:50 PM

File

Cahier des thèmes_ArScAn_01 ...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02082199, version 1

Citation

Isabelle Le Goff. Vestiges osseux incinérés et gestes funéraires. Cahier des thèmes transversaux ArScAn, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2001, pp.210-216. ⟨hal-02082199⟩

Share

Metrics

Record views

186

Files downloads

65