Un tombeau à la grecque ? De l’usage des marqueurs de tombes grecs par les élites indigènes de Grande Grèce aux IVe-IIIe s. av. nè

Résumé : Dans le creuset italiote où Grecs et indigènes s’influencent mutuellement, les marqueurs de tombe constituent un domaine à part qui ne montre pas d’échanges réciproques. Dissociés des pratiques funéraires et des ethnies, ils ont un statut spécifique dans le répertoire funéraire. Leur nombre, leur variété typologique, l’échelle de leurs coûts, la diversification sociale et ethnique de leurs commanditaires témoignent d’un processus d’acculturation où l’individu, tel que le définit la cité grecque au cours de la mutation de la période classique à la période hellénistique, occupe la première place.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02053160
Contributor : Fabien Bièvre-Perrin <>
Submitted on : Friday, March 1, 2019 - 10:01:38 AM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:36:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02053160, version 1

Collections

Citation

Fabien Bièvre-Perrin. Un tombeau à la grecque ? De l’usage des marqueurs de tombes grecs par les élites indigènes de Grande Grèce aux IVe-IIIe s. av. nè. Première rencontre des doctorants et jeunes docteurs sur l’Italie préromaine, Ariane Huteau; Solène Chevalier, Jun 2017, Paris, France. ⟨hal-02053160⟩

Share

Metrics

Record views

18