Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L'intégration des TIC dans une perspective systémique

Résumé : Paru dans Les Langues modernes 3/2000, Les nouveaux dispositifs d'apprentissage des langues vivantes, p.38-44. Paris, Association des Professeurs de Langues Vivantes. De plus en plus de rapports ou d'études soulignent à quel point il est complexe d'analyser les changements pédagogiques induits par l'introduction des technologies de l'information et de la communication (TIC) ; les affirmations très répandues, notamment chez les décideurs, du type « les TIC vont révolutionner la pédagogie » paraissent de moins en moins crédibles, et l'on cherche au contraire à élaborer des modèles plus complexes d'intégration pertinente des technologies. Ainsi un récent rapport faisant suite au projet européen Socrates-Mailbox et portant sur l'utilisation de la communication électronique dans une vingtaine d'établissements (écoles et collèges) de six pays souligne-t-il l'impossibilité d'évaluer les apports des TIC de manière quantitative, et la nécessité, au contraire, de passer beaucoup de temps sur le terrain pour examiner les modifications sociales induites par ces nouvelles pratiques ainsi que les conditions pédagogiques et institutionnelles à remplir pour que la technologie soit réellement profitable (Barchechath & Magli,1998). La thèse soutenue ici est donc celle de la nécessité d'une perspective systémique (ou écologique, cf. Van Lier, 1998) pour bien concevoir ou évaluer l'intégration des TIC dans l'apprentissage des langues. La perspective systémique s'intéresse moins à l'étude isolée de telle ou telle variable (les logiciels, les enseignants, les apprenants, l'institution) qu'aux relations entre ces variables ; Van Lier (op. cit.) formule cela un peu différemment : « Dans la perspective écologique nous considérons l'apprenant comme un agent actif dans l'environnement d'apprentissage, interagissant avec d'autres apprenants et avec l'enseignant, construisant ses connaissances par l'investissement actif et co-construisant ses connaissances par un engagement social […] ». Une telle approche nous amènera donc tout d'abord à énumérer rapidement les variables en présence, à nous interroger ensuite sur ce que signifie "intégrer les technologies", à examiner au passage quelques exemples d'intégration insatisfaisante, pour terminer par une réflexion sur les variables susceptibles d'évolution.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02045268
Contributor : François Mangenot Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, February 21, 2019 - 8:16:04 PM
Last modification on : Monday, October 18, 2021 - 11:20:08 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 22, 2019 - 9:08:51 PM

File

L_M-intégration.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02045268, version 1

Collections

Citation

François Mangenot. L'intégration des TIC dans une perspective systémique. Langues Modernes, 2000, Les nouveaux dispositifs d'apprentissage des langues vivantes, 3 / 2000, pp.38-44. ⟨hal-02045268⟩

Share

Metrics

Record views

1063

Files downloads

2570