Les projets d'enseignement élémentaire de la Révolution française (1789-1795) : la réforme scolaire entre hésitations, contradictions et utopies.

Résumé : Dès la Révolution de 1789, l’intérêt pour les questions éducatives est profond, le désir de changement pas moins évident. On écarte rapidement les fondements du passé, mais sans parvenir à changer les maîtres, ni s’entendre sur la scolarité. En quelques années (1789-1795), plus d’une vingtaine de projets sont répertoriés. Les plans Talleyrand (1791), Condorcet (1792) et Le Pelletier (1793) sont les plus emblématiques, la rédaction des « catéchismes révolutionnaires » est également un moment important. Si l’arsenal juridique révolutionnaire a été largement étudié, la recherche sur l’enseignement élémentaire n’a guère attiré les chercheurs, alors que le décalage entre les projets et leurs prolongements dans la législation ou la réalité est manifeste. La Constituante et la Législative perpétuent hésitations et prudence, la Convention oscille entre utopies et contradictions. L’apport révolutionnaire est pourtant manifeste : valeurs (égalité, obligation scolaire, gratuité, neutralité, laïcité, démocratie), institutions, pédagogies et contenus de l’enseignement ont été envisagés avec passion et détermination.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02024843
Contributor : Jean-Paul Valette <>
Submitted on : Tuesday, February 19, 2019 - 1:42:39 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:41:55 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02024843, version 1

Collections

Citation

Jean-Paul Valette. Les projets d'enseignement élémentaire de la Révolution française (1789-1795) : la réforme scolaire entre hésitations, contradictions et utopies.. REVUE D'HISTOIRE ET DE PROSPECTIVE DU MANAGEMENT, Editions de la gestion, Saint-Denis, 2016, 2018, IV (8.), pp.5-20. ⟨hal-02024843⟩

Share

Metrics

Record views

16