Quels « signes » dans quels « langages » pour qui veut interroger la dimension esthétique d’une expérience ? Formes profanes, formes expertes

Résumé : Cette contribution présente une réflexion à partir des trois questions posées lors de la journée : Comment définir l’expérience esthétique ? Peut-on l’évaluer ? Quelle compétence professionnelle est-elle sollicitée ? Les réponses sont données dans le cadre d’un projet de recherche-intervention-formation d’enseignants de classes préélémentaires dont la mission est justement d’initier à une éducation artistique et culturelle, qui comporte une dimension d’éducation esthétique (le « sensible »).
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [51 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02004296
Contributor : Jean-Charles Chabanne <>
Submitted on : Friday, February 1, 2019 - 4:30:55 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:50:45 AM
Long-term archiving on : Thursday, May 2, 2019 - 10:38:42 PM

File

Chabanne_2018_Quels signes dan...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02004296, version 1

Collections

Citation

Jean-Charles Chabanne. Quels « signes » dans quels « langages » pour qui veut interroger la dimension esthétique d’une expérience ? Formes profanes, formes expertes. Baudry, Marie-Christine; Brehm, Sylvain; Boutin; Jean-François. Discours, usages, traces de l’expérience esthétique en contexte scolaire : perspectives croisées, ⟨Les Éditions de l'Université de Sherbrooke (ÉDUS)⟩, pp.85-98, 2018. ⟨hal-02004296⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

113