Les filles de Diogène, les porcs et les couteaux

Résumé : « Libération de la parole », « déferlement de témoignages », « séisme social », etc. : l'affaire Weinstein a été présentée dans tous les médias quel que soit le pays ou la langue sous l'angle de la révélation éclatante, de la vérité enfin sortie du puits ou de la révolution sociale. Et effectivement, les témoignages ont abondé, via les fameux hashtags #MyHarveyWeinstein, #BalanceTonPorc et #MeToo, les sanctions sociales et professionnelles sont tombées, les initiatives venant de femmes du milieu du cinéma ont fleuri. Ces paroles abondantes sont cependant postérieures aux révélations de Dylan Farrow sur le comportement d'Harvey Weinstein et il n'y a presque jamais eu de révélations préventives, de la part de personnes qui auraient peu user de leur prestige et leur notoriété pour briser l'omerta. Cet article est une réflexion sur le silence des puissants, et la parole rare et exceptionnelle de quelques "filles de Diogène", c'est-à-dire des femmes, qui, comme le philosophe Cynique, ont eu le "courage de la vérité", selon l'expression de Foucault.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02003115
Contributor : Marie-Anne Paveau <>
Submitted on : Friday, February 1, 2019 - 10:18:42 AM
Last modification on : Saturday, February 16, 2019 - 1:14:36 AM
Long-term archiving on : Thursday, May 2, 2019 - 1:51:13 PM

File

Paveau-FillesDiogène.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02003115, version 1

Collections

Citation

Marie-Anne Paveau. Les filles de Diogène, les porcs et les couteaux. Lequette Samuel, Le Vergos Delphine (dir.), Cours petite fille ! #MeToo #TimesUp #NoShameFist, p. 81-90., 2019. ⟨hal-02003115⟩

Share

Metrics

Record views

86

Files downloads

64