Les coopératives de logement, du socialisme au néo-libéralisme. Le cas de Varsovie et de Bratislava

Résumé : Pendant la période socialiste, les coopératives de logement avaient acquis une place considérable dans la production de logements urbains dans certains pays d’Europe centrale comme la Pologne ou la Tchécoslovaquie, et abritaient la grande majorité de la population, à l’exception des plus pauvres et des plus riches. Mais les États dans cette région se sont depuis 1990 désengagés de la question du logement, notamment du soutien qu’ils apportaient aux coopératives, et la production résidentielle est presque entièrement couverte par le privé. Que deviennent les coopératives de logement ? Sous quelles conditions sont-elles entrées dans le régime de la copropriété ? Parviennent-elles à maintenir ou renouveler une offre alternative aux promoteurs ? Cet article analyse l’évolution différenciée des coopératives de logement en Pologne et en Slovaquie, et en particulier dans leurs capitales où le marché immobilier est soumis à la métropolisation.
Type de document :
Article dans une revue
Belgeo : Revue Belge de Géographie, National Committee of Geography of Belgium, Société Royale Belge de Géographie, 2018, 〈http://journals.openedition.org/belgeo/27157〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02002557
Contributeur : Aurore Meyfroidt <>
Soumis le : jeudi 31 janvier 2019 - 17:28:41
Dernière modification le : jeudi 14 février 2019 - 17:29:30

Identifiants

  • HAL Id : hal-02002557, version 1

Citation

Aurore Meyfroidt, Lydia Coudroy de Lille. Les coopératives de logement, du socialisme au néo-libéralisme. Le cas de Varsovie et de Bratislava. Belgeo : Revue Belge de Géographie, National Committee of Geography of Belgium, Société Royale Belge de Géographie, 2018, 〈http://journals.openedition.org/belgeo/27157〉. 〈hal-02002557〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17