Pierre Bayle, les vérités évidentes et les vérités particulières

Résumé : Cet article conteste l'interprétation courante de Bayle comme un sceptique pyrrhonien ou académique et souligne le rationalisme moral qui fonde sa conception de la tolérance religieuse. Bayle souligne la nécessaire concordance entre la raison et la foi sur le plan de la morale ; les autres articles de la doctrine (adiaphora) sont relégués au domaine de l'éducation, de l’habitude, du « goût » et du « zèle ». Les « droits de la conscience errante » ne concernent que les croyances irrationnelles (adiaphora).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01988336
Contributor : Antony Mckenna <>
Submitted on : Monday, January 21, 2019 - 4:41:21 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 3:41:38 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01988336, version 1

Citation

Antony Mckenna. Pierre Bayle, les vérités évidentes et les vérités particulières. Libertinage et philosophie à l'époque classique (XVIe-XVIIIe siècle), Classiques Garnier, 2018, Pierre Bayle et les libertins, 15, pp.147-166. ⟨https://classiques-garnier.com/libertinage-et-philosophie-a-l-epoque-classique-xvie-xviiie-siecle-2018-n-15-pierre-bayle-et-les-libertins-pierre-bayle-les-verites-evidentes-et-les-verites-particulieres.html⟩. ⟨hal-01988336⟩

Share

Metrics

Record views

31