Voir Guanyin au Putuoshan. Présentifier le divin par l’image dans le bouddhisme chinois

Résumé : Les expériences visionnaires tiennent une place fondamentale dans le bouddhisme chinois en ce qu’elles participent de la quête de l’Éveil ; l’une des méthodes pour parvenir à « voir le Bouddha » inclut les icônes figurant les êtres divins du panthéon. Considérées comme animées et louées pour les miracles qu’elles accomplissent, ces images sont centrales dans les pratiques dévotionnelles des adeptes. Elles sont intégrées dans le champ des actions rituelles et abondamment « racontées » dans les récits mythologiques qui façonnent et diffusent les conceptions bouddhiques des lignes de partage entre l’humain et le divin, le phénoménal et le surnaturel. Dans cet article, je propose d’analyser ces images comme supports de présentification du divin, à partir de l’étude de deux statues situées sur l’île du Putuoshan (Zhoushan, Zhejiang), haut lieu du bouddhisme chinois depuis le Xe siècle, où se rendent de nombreux pèlerins venus de toute l’Asie pour prier le grand bodhisattva de la compassion, Guanyin. En partant du point de vue de voyageurs, j’entends montrer comment ces deux icônes composent avec l’environnement spatial dans lequel elles sont ancrées, un objet qui conduit les dévots à voir Guanyin, jouant de la notion équivoque du visible dans le bouddhisme chinois.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers d'anthropologie sociale, A paraître
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01969032
Contributeur : Claire Vidal <>
Soumis le : jeudi 3 janvier 2019 - 15:48:04
Dernière modification le : vendredi 4 janvier 2019 - 15:14:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01969032, version 1

Collections

Citation

Claire Vidal. Voir Guanyin au Putuoshan. Présentifier le divin par l’image dans le bouddhisme chinois. Cahiers d'anthropologie sociale, A paraître. 〈hal-01969032〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23