Rap en France et racialisation

Résumé : Le rap, qui prend ses racines dans la culture des minorités raciales aux États-Unis, leur est spontanément associé. Sa diffusion en dehors des cercles culturels de ses origines et plus largement des États-Unis s’est accompagnée d’un élargissement du profil social et ethnique de son public et des artistes qui le pratiquent. Près de quarante ans plus tard, c’est un genre musical qui reste malgré tout marqué par sa racialisation originelle, reflet d’un état plus général des rapports sociaux et de la segmentation de l’industrie musicale aux États-Unis. Qu’en est-il dans le contexte français où les questions raciales sont traitées différemment et la spécialisation raciale des scènes musicales moins avancée ? Karim Hammou revient sur ses travaux, qui ont abordé la place de l’ethno-racial et de la classe dans le développement du rap en France.
Type de document :
Article dans une revue
Mouvements, La découverte, 2018, 96 (4), pp.29
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01948918
Contributeur : Karim Hammou <>
Soumis le : dimanche 9 décembre 2018 - 10:03:06
Dernière modification le : vendredi 21 décembre 2018 - 01:22:54

Fichier

2018 - in Mouvements - Rap et ...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01948918, version 1

Collections

Citation

Karim Hammou, Patrick Simon. Rap en France et racialisation. Mouvements, La découverte, 2018, 96 (4), pp.29. 〈hal-01948918〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17

Téléchargements de fichiers

6