Vers une esthétique sociale : les sources de William Morris

Résumé :

La réflexion sociale et esthétique de Morris peut être considérée selon deux axes principaux. D’une part, l’esthète met au centre de sa réflexion la nature du travail, la qualité et le sens de la production, ainsi que l’aliénation constatée des masses salariées. D’autre part, son assimilation des mythologies nordiques et de l’époque du Moyen Âge met le sens de l’histoire et son interprétation au centre de toutes ses réflexions sur l’avènement potentiel d’une société socialiste.

L’un des points essentiels pour bien cerner les bases historiques de l’idéal socialiste morrissien repose sur la comparaison entre les situations historiques et politiques de la Grande-Bretagne et de la France, qui était, bien sûr, la patrie de la Révolution. Quelques notes de l’artiste attestent de cet intérêt pour la comparaison et l’analyse historiciste où n’est pas étrangère l’influence de Ruskin et de Carlyle. Morris date de la fin du xvie siècle les principales divergences politiques entre les deux pays, la France devenant ensuite une royauté absolue. Le système français ne permettait pas, selon lui, le développement de la classe moyenne car le clergé et la noblesse s’appropriaient la plus grande partie des richesses du pays. Morris souligne que la perversité du système se détecte déjà dans les pièces de Molière, annonciatrices, sous certains aspects, des dysfonctionnements d’une telle organisation sociale et de sa faillite future...

Type de document :
Communication dans un congrès
Séminaire Poétique des arts du visible, Paris 1 Sorbonne, 2004, Paris, France. 2004
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01948511
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 7 décembre 2018 - 17:33:14
Dernière modification le : mercredi 19 décembre 2018 - 14:14:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01948511, version 1
  • OKINA : ua18317

Collections

Citation

Florence Alibert. Vers une esthétique sociale : les sources de William Morris. Séminaire Poétique des arts du visible, Paris 1 Sorbonne, 2004, Paris, France. 2004. 〈hal-01948511〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24