Les presses personnelles : le livre à contre-courant

Résumé :

Le private press movement est né de la fondation des Kelmscott Press par William Morris en 1890. Cet artiste mena une réflexion historiciste, en observant et étudiant les livres du Moyen Âge et les incunables. Reprenant les techniques, les impératifs de qualité et les caractéristiques de la mise en livre de certains des ouvrages anciens de sa bibliothèque personnelle, il produit des volumes prenant à contre-courant les livres de la période victorienne. Le nombre d'exemplaires réduits, la qualité des matériaux, contredisent une production éditoriale alors jugée déliquescente. Véritable enclave dans le monde du livre autour de 1900, l'expérimentation marginale de William Morris et des Kelmscott Press marquera pourtant durablement l'histoire du livre en Europe.

Type de document :
Communication dans un congrès
Journées doctorales, Paris 1 Sorbonne, 2006, Paris, France. 2006
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01948486
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 7 décembre 2018 - 17:00:00
Dernière modification le : mercredi 19 décembre 2018 - 14:14:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01948486, version 1
  • OKINA : ua18314

Collections

Citation

Florence Alibert. Les presses personnelles : le livre à contre-courant. Journées doctorales, Paris 1 Sorbonne, 2006, Paris, France. 2006. 〈hal-01948486〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14