La conceptualisation collective dans des discussions à visée philosophique

Résumé : Les ateliers philosophiques se pratiquent depuis une trentaine d'années dans plusieurs pays. Sous l’égide de Matthew Lipman, philosophe qui a transposé l’investigation de type philosophique depuis l’enseignement supérieur jusqu’aux classes des écoles maternelles, des enseignants ordinaires ont appliqué les principes de cet ajustement. Ils font réfléchir leurs élèves dans des communautés de recherche à visée philosophique. Le présent ouvrage présente, après une quinzaine d’années de tentatives couronnées de succès dans plusieurs classes en France, les paroles d’élèves enregistrées au sein de ces ateliers philosophiques. Disposer des paroles authentiques d’élèves et d’enseignants du primaire au collège permet de mieux comprendre cette pratique pédagogique. Des chercheurs se sont penchés au cœur des dialogues. Qu’est-ce qui se dit dans un atelier philosophique? Comment la parole circule-t-elle? Est-ce que les jeunes élèves discutent de la même manière que des collégiens? Est-ce bien philosophique, et en quoi? Complétant la littérature sur le sujet, les auteurs ne cherchent pas à faire la preuve acquise que ces dialogues qui engagent les élèves sur des sujets principalement éthiques (l’amour, la mort, le mensonge, le partage, l’argent, etc.) ont des bénéfices sur les attitudes prosociales. Mais surtout à rendre compte des manières de raisonner des élèves guidés par les enseignants. Ils font le lien entre ce que les élèves abordent lors des discussions en classe et les thèmes de la philosophie. Ils étudient les paroles des élèves du point de vue linguistique comme éducatif. Les enseignants qui pratiquent sont formés de manière minimale à la méthode Lipman. L’étude des discussions ne se veut pas en ce sens exemplaire d’une bonne pratique. Au contraire, le corpus scientifiquement récolté à l’occasion de ces pratiques ordinaires interroge l’école sur sa capacité à déployer les ateliers philosophiques. Si ceux-ci valent, c’est parce qu’ils mettent en jeu, et en question, deux facultés humaines fondamentales: celle de parler et celle de penser. Le livre instruit cette question à partir de la parole d’élèves de 7 à 15 ans.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01941072
Contributor : Jean-Pascal Simon <>
Submitted on : Friday, November 30, 2018 - 4:41:26 PM
Last modification on : Tuesday, April 30, 2019 - 11:11:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01941072, version 1

Collections

Citation

Jean-Pascal Simon, Jean-Marc Colletta, Emmanuèle Auriac-Slusarczyk. La conceptualisation collective dans des discussions à visée philosophique. Presses de l'Université Blaise Pascal. Les Ateliers De Philosophie Une Pensée Collective en Acte., Presses de l'Université Blaise Pascal, pp.273-287, 2015, Sphère éducative, 9782845166950. ⟨hal-01941072⟩

Share

Metrics

Record views

87