Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Informer le public sur la pollution atmosphérique : quelle place de la connaissance dans les mécanismes de perception ? Retour sur l’application Air To Go

Résumé : Notre proposition s’inscrit dans la thématique « Sciences, décision et action » de la session 3 et plus spécifiquement dans les axes autour de l’information préventive et de l’opérationnalisation des connaissances scientifiques. Elle porte sur la place de la connaissance dans les mécanismes de représentation de la pollution atmosphérique (PA). Les auteurs s’accordent à dire que la pollution de l’air place les populations dans une « ambiguïté perceptive » (Faugère, 2002). En effet, nos sens peuvent parfois se révéler trompeurs puisque certains polluants sont invisibles et inodores et que certains signaux sensibles associés à la pollution (odeurs, fumées) ne sont pas toujours synonymes de mauvaise qualité de l’air (Bonnefoy, 2007). Il y a donc un enjeu important à nuancer l’influence du filtre perceptif sur les représentations de la PA, à la fois pour améliorer la perception des risques mais aussi pour changer in fine les comportements en termes d’exposition et d’émission. Dans cette perspective, les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA), doivent relever un défi de taille : traduire des connaissances scientifiques complexes en une information lisible et appropriable entrant parfois en contradiction avec les perceptions sensorielles. Le développement par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes d’une application mobile, Air To Go2, diffusant un indice quotidien de qualité de l’air géolocalisé à une échelle d’une précision de 10 mètres, constitue le point de départ de notre réflexion. L’accès à des informations précises à une échelle individuelle en matière de qualité de l’air modifie-t-il les représentations de la pollution en atténuant le filtre perceptif ? La recherche repose sur une enquête qualitative sociologique mobilisant une trentaine de citoyens lyonnais habitant deux secteurs (Croix-Rousse et Garibaldi/Part-Dieu) différemment exposés à la PA3. Le protocole de recherche s’appuie sur des entretiens semi-directifs et un suivi de la perception quotidienne de la PA via un tableau de bord en ligne. Il se développe en deux phases distinctes : sans puis avec l’application Air To Go. Les résultats attendus portent à la fois sur le fonctionnement des mécanismes de représentation de la PA et la place de la connaissance dans ces derniers, mais aussi sur l’usage d’Air To Go et la réception des informations qu’elle diffuse.
Keywords : Public health
Complete list of metadata

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01938573
Contributor : Salima Body Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, December 11, 2018 - 12:35:28 PM
Last modification on : Tuesday, January 25, 2022 - 6:56:07 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 12, 2019 - 2:16:28 PM

File

Resume_CESS.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01938573, version 1

Citation

Lou Herrmann, Christina Aschan-Leygonie, Cyrille Harpet, Isabelle Clostre, C Chappaz, et al.. Informer le public sur la pollution atmosphérique : quelle place de la connaissance dans les mécanismes de perception ? Retour sur l’application Air To Go. Colloque international interdisciplinaire "Contaminations, environnement, santé et société : de l'évaluation des risques à l’action publique,, Centre d'Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir - CERTOP (UMR5044 CNRS) Géosciences Environnement Toulouse - GET (UMR5563 CNRS), Jul 2018, Toulouse, France. ⟨hal-01938573⟩

Share

Metrics

Record views

247

Files downloads

109