Le risque comme culture de la temporalité

Résumé :

Le concept de risque tente de rendre compte de discours et de pratiques qui s’appuient sur une connaissance plus ou moins formalisée de ce qui pourrait advenir. Si son origine remonte au Moyen Âge, c’est au cours de la période moderne que certains groupes sociaux ont commencé à interpréter des expériences et à justifier des décisions en se réclamant d’un nouveau discours sur l’avenir, le risque. Ce discours est alors étroitement lié aux pratiques émergentes de l’assurance, de même qu’à l’invention, dans le dernier tiers du xviie siècle, du calcul des probabilités. Au cours des siècles qui ont suivi, l’affranchissement graduel de la société moderne à l’égard de la tradition a été accompagné d’un approfondissement continuel des discours et des usages du risque, non seulement au sein des pratiques de prévoyance et de la science probabilitaire, mais également dans le gouvernement même des sociétés. D’ailleurs, ces dernières furent progressivement conçuescomme des corps gouvernables, à travers l’épistémologie des sciences naturelles et de la médecine qui donnaient naissance à un savoir sur la nature et sur l’homme, selon une approche à la fois épidémiologique et clinique des risques. Si bien que, de nos jours, tout tend désormais à être décliné en termes de risques, du réchauffement climatique à la crise économique, de la pauvreté à la criminalité, des pandémies au terrorisme, du rôle de l’État à celui des experts. Selon certains théoriciens du risque, ces usages et ces discours auraient pris de plus en plus d’importance au point de devenir le nœud des enjeux qui structurent désormais l’ensemble des dimensions de l’existence collective. Voilà, en peu de mots, sur quel grand processus historique complexe ce livre se penche.

Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01924787
Contributor : Okina Université d'Angers <>
Submitted on : Friday, November 16, 2018 - 11:49:05 AM
Last modification on : Wednesday, August 14, 2019 - 3:10:06 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01924787, version 1
  • OKINA : ua12345

Collections

Citation

David Niget, Martin Petitclerc. Le risque comme culture de la temporalité. Pour une histoire du risque. Québec, France, Belgique, Presses Universitaires de Rennes, pp.9-39, 2012, Histoire, 978-2-7535-1972-5. ⟨hal-01924787⟩

Share

Metrics

Record views

23