HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Hospitalisation conventionnelle versus prise en charge à domicile : analyse des préférences des patients par une expérience en choix discret

Résumé : L'hospitalisation à domicile consiste à fournir à domicile des soins qui sont traditionnellement réalisés à l'hôpital. En Europe, elle se développe rapidement dans le but d'améliorer l’efficience des prises en charge. Mais des questions se posent, dont celle des transferts de charge vers les patients et leurs aidants informels. L'objectif était d’étudier les préférences des individus afin de mieux comprendre les déterminants de leur choix entre l’hospitalisation classique et la prise en charge à domicile. MÉTHODES Une expérience en choix discrets a été réalisée en 2014 sur un échantillon de patients hospitalisés au CHU de Montpellier pour un motif susceptible de relever d’une hospitalisation à domicile. Les attributs évalués étaient la nature et le délai de prise en charge en cas de problème, la mobilisation de l’entourage familial, le confort et le reste à charge. Les cinq attributs étaient combinés dans des questionnaires proposant un choix binaire (prise en charge à domicile ou hospitalisation) par un design factoriel partiel. Des questionnaires démographiques et socioéconomiques complétaient le recueil. Un modèle logit conditionnel a servi à estimer les effets des attributs et des caractéristiques des patients sur la probabilité de choix de la prise en charge à domicile. RÉSULTATS L’âge moyen des patients était de 64ans (ET : 21) et l’option à domicile était choisie dans 51,2 % des cas. Après ajustement, la probabilité de choix d’une prise en charge à domicile était significativement augmentée pour les patients de sexe féminin (p=0,01), âgés (p=0,001), appartenant à un ménage de petite taille (p\textless0,01) et s’estimant en meilleure santé (p=0,02). Concernant les attributs, ceux augmentant significativement la probabilité de choix du domicile étaient une faible sollicitation de l’entourage (p\textless0,001) et un revenu élevé (p\textless0,001). La disposition à payer des patients pour réduire la mobilisation de leur entourage à domicile était égale à 6,11Euros par heure. CONCLUSION Ce travail suggère que le choix des patients est guidé par la mobilisation de l’entourage et par le reste à charge, ce qui concorde avec la littérature. Ce résultat pourrait servir à améliorer les services de soins à domicile en France.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01923411
Contributor : Laurent Garnier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, November 15, 2018 - 11:36:14 AM
Last modification on : Wednesday, March 23, 2022 - 12:08:08 PM

Identifiers

Citation

Grégoire Mercier, Thierry Blayac, Valérie Clément. Hospitalisation conventionnelle versus prise en charge à domicile : analyse des préférences des patients par une expérience en choix discret. Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique, 2015, 63 (Suppl. 2), pp.S65-S66. ⟨10.1016/j.respe.2015.03.064⟩. ⟨hal-01923411⟩

Share

Metrics

Record views

108