Capitalismes sauvages. Anthropologie historique des extractivismes en Amérique du Sud

Résumé : Sauvages par la violence qu’ils déploient et par les confins qu’ils investissent, les différentes formes d’extractivisme ont joué un rôle fondamental, notamment à partir du 19è siècle, dans l’articulation contemporaine de vastes territoires et de populations jusqu’alors périphériques de l’Amérique du Sud (Amazonie, Atacama, Grand Chaco, Patagonie…). Des forêts, des déserts et des océans jusqu’alors perçus comme des limites ou des entraves, deviennent le théâtre central de formes mondialisées d’extraction de ressources minérales, végétales ou animales. La colonisation minière du désert d’Atacama, l’exploitation du caoutchouc en Amazonie, l’industrie baleinière dans les côtes australes, les scieries et les ports forestiers dans le Chaco, etc. ont construit historiquement ces territoires comme des territoires d’extraction. Ceux-ci s’inscrivent d’une façon singulière et tardive dans les espaces nationaux, en tant que territoires conquis, capturés ou annexés par des états-nations déjà constitués. Or ils se laissent mal comprendre d’un point de vue national, car la présence de ces Etats est bien souvent nominale, médiatisée par des acteurs privés et transnationaux (sociétés d’exploitation, colons, missions religieuses, concessions…), posant à différents niveaux le problème des souverainetés. Ces territoires organisent aussi vis-à-vis de leurs populations d’autres formes de colonialité, distinctes des formes ibériques des siècles antérieurs, mais distinctes aussi des formes qui leur sont contemporaines en Afrique ou en Océanie, car elles se déploient en Amérique sous couverture d’Etats nations souverains. Les amérindiens, qui avaient échappé à l’étau colonial ibérique, se voient ainsi submergées par ces nouveaux fronts de colonisation qui gagnent en nombre et en extension, en les assignant à de nouveaux dispositifs de contrôle biopolitique (réserves, camps, missions). Enfin, ces territoires sont mécaniquement exploités et cette omniprésence des machines (trains, pelles mécaniques, bateaux, scies, camions, etc.) structure une relation spécifique aux corps, à la nature et à l’espace. Trop souvent envisagés du seul point de vue de leur actualité, ces territoires extractifs se sont construits au contraire sur la durée, en marquant profondément leurs populations et leurs paysages, leurs asymétries, leurs contradictions. Ils posent des problématiques spécifiques, tant du point de vue historique, que politique et anthropologique. De même, s’agissant de réalités asymétriques et asymétriquement documentées, il est nécessaire de pousser la recherche historique vers d’autres méthodologies et d’autres sources (matérialités, ethnographie, histoire environnementale…) qui permettent d’équilibrer et de complexifier leur compréhension. Enfin, l’hétérogénéité des populations concernées et la complexité anthropologique, linguistique et sociale résultante demande à déjouer, aussi bien le cadre interprétatif trop homogène des “histoires nationales” que celui, trop global, de l’histoire économique. Le colloque international Capitalismes sauvages : anthropologie historique des extractivismes en Amérique du Sud (Université de Rennes, 10-11 octobre 2018) réunit une trentaine de spécialistes de différents pays afin d’explorer, du point de vue de l’anthropologie historique, les trajectoires de différents “territoires extractifs” de l’Amérique du Sud.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01920441
Contributor : Nicolas Richard <>
Submitted on : Tuesday, November 13, 2018 - 11:40:31 AM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 8:34:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01920441, version 1

Relations

  • has part hal-01920500 - Daniel Quiroz. Capitalismo, extractivismo y pesca de ballenas en las costas del Pacífico entre los siglos XVIII y XX.
  • has part hal-01920510 - Benjamin Ballester. Viejas odres bajo nuevos órdenes: derrotero de la balsa de cuero de lobo marino en las costas de Atacama (s. VIII-XX DC)
  • has part hal-01920521 - Damir Galaz-Mandakovic. Minería Guggenheim y las aguas malas: la arsenificación en Antofagasta y Tocopilla (1915-1971)
  • has part hal-01920526 - Rodolfo Contreras Neira. Adaptación y cambio de los Camanchacas de El Paposo. 1840-1890
  • has part hal-01920529 - Pablo Artaza Barrios. La construcción social del espacio salitrero del ‘cantón’ y su desafío a la vigencia del Company Town
  • has part hal-01920531 - Manuel Fernández Gaete. La muerte de Nelson Quichillao. Formas de trabajo, repertorios de acción en la lucha y formas de control-represión estatal (empresarial) durante el ciclo minero neoliberal. El mineral de El Salvador, Chile 2015.
  • has part hal-01920535 - Milton Godoy Orellana. Llamado a un fabuloso porvenir. Explotaciones auríferas y poblamiento en el desierto de Atacama: El mineral del Guanaco y la placilla de Aguada de Cachinal, 1880-1900.
  • has part hal-01920537 - Claude Le Gouill. Cooperativas mineras y capitalismo salvaje en Bolivia.
  • has part hal-01920541 - Javier Carmona Yost. Para una biografía de la alfalfa en el desierto surandino. Entre el imperialismo ecológico y la microhistoria ambiental.
  • has part hal-01920545 - Viviana Gallardo Porras. Minería, capitalismo y ciencia en Atacama: el imaginario del desierto en la obra del francés Amadeo Pissis, 1860-1880.
  • has part hal-01920550 - G. Borras et Th. Bouysse-Cassagne, Discussion finale
  • has part hal-01958022 - Julio Vezub, Sofia Haller. “A la sombra de tal misterio”: la explotación de los recursos pesqueros y faunísticos en el litoral patagónico atlántico a mediados del siglo XIX.
  • has part hal-01958481 - Pilar García Jordán. Fronteras, indígenas y paradojas: Amazonia 1870-1920 y a fines del siglo XX.
  • has part hal-01958484 - Joao Pacheco de Oliveira. El escándalo del Putumayo. La guerra de imágenes en torno a la explotación del caucho.
  • has part hal-01958496 - Pablo Barbosa. La industria yerbatera en la frontera sur-matogrosense y nororiental paraguaya (1870-1940)
  • has part hal-01958499 - Lorena Córdoba. El caucho en la Amazonía boliviana: dilemas de un extractivismo periférico.
  • has part hal-01958504 - Anna Guiteras Mombiola. Colonización, explotación y tenencia de tierras en la Amazonía boliviana, siglos XIX-XX.
  • has part hal-01958507 - Mariana Giordano. Entre la aventura y la mirada colonizadora. Expediciones al Gran Chaco.
  • has part hal-01958511 - Zelda Alice Franceschi. El « genuino wichi » y el « inauténtico criollo ». Dinámicas interétnicas en el Chaco argentino.
  • has part hal-01958514 - Chiara Scardozzi. Habitar los márgenes: procesos de convivencia y configuraciones territoriales en la triple frontera del Gran Chaco.
  • has part hal-01958517 - Marie Morel. « Los Indios están bien, sanos y contentos » : del enganche a la contratación de los indígenas de la Prefectura Apostólica del Pilcomayo (años 1940).
  • has part hal-01958519 - Alberto Preci. Aliarse para dividirse en el Chaco argentino. La respuesta de Wichis y criollos al avance del frente agropecuario.
  • has part hal-01958523 - Jorge Moraga Reyes. Chinos en Atacama en el siglo XXI. Las redes transnacionales de Zhejiang en la Zona Franca de Iquique.
  • has part hal-01970329 - Nicolas Richard. Pequeña historia de la electricidad en una comunidad indígena del Chaco (o breve historia de la noche).

Citation

Nicolas Richard, Jimena Paz Obregón Iturra, Christophe Giudicelli. Capitalismes sauvages. Anthropologie historique des extractivismes en Amérique du Sud. Colloque International : Capitalismes sauvages. Anthropologie historique des extractivismes en Amérique du Sud, Nicolas Richard, Jimena Obregón Iturra, Christophe Giudicelli, Oct 2018, Rennes, France. ⟨hal-01920441⟩

Share

Metrics

Record views

158