"Les oscillations silencieuses de la relation entre mères de familles populaires et École"

Résumé : Dans le contexte de l’éducation prioritaire, divers projets visent à « rapprocher » les parents de l’École. Ce sont essentiellement les mères qui, dans les écoles enquêtées, se montrent présentes au quotidien, répondant aux sollicitations des enseignant∙e∙s et assurant le suivi scolaire de leurs enfants, lorsque cela est possible pour elles. En effet, si la confiance en l’école est généralement une « donne » de départ, de nombreux aléas viennent générer des oscillations silencieuses dans les relations que ces femmes entretiennent avec les équipes éducatives. Leur implication dans les projets d’école masque parfois des tensions sourdes et des refus, face à ce que les difficultés scolaires de leurs enfants suscitent parfois comme remises en cause, de leurs organisations personnelles et familiales, mais également de leurs modèles éducatifs. Le rôle maternel de ces femmes, visiblement structurant de leur identité, est parfois questionné par l’École, les obligeant à des retraits et des stratégies à même de préserver leur image et leurs pratiques.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01920176
Contributor : Chloé Riban <>
Submitted on : Tuesday, November 13, 2018 - 7:29:50 AM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 9:57:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01920176, version 1

Citation

Chloé Riban. "Les oscillations silencieuses de la relation entre mères de familles populaires et École". Colloque doctoral international de l'éducation et de la formation, Oct 2018, Rennes, France. ⟨hal-01920176⟩

Share

Metrics

Record views

30