Les conditions de mise au travail des usagers. Le cas de la gestion des déchets

Résumé : On assiste depuis les années 1980 à une mutation des services publics vers une individualisation des prestations et une participation accrue des usagers, censées servir au plus près leurs intérêts. Le cas du passage à la redevance incitative déchets du Grand-Besançon est emblématique de ces évolutions et pose en retour la question des conditions de mise au travail des usagers. L’examen des différentes transformations révèle ainsi un processus complexe, affectant autant les usagers que le service public (organisation et métiers). Loin de la rhétorique officielle de modernisation et d’incitation, le recours à la redevance incitative se traduit par un redéploiement des agents sur des activités de surveillance et de contrôle destinée à forcer la mise au travail des usagers.
Type de document :
Article dans une revue
Gouvernement et action publique, 2018, 7 (3), pp.57-81
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01914870
Contributeur : Kevin Caillaud <>
Soumis le : mercredi 7 novembre 2018 - 11:07:45
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 11:46:40

Identifiants

  • HAL Id : hal-01914870, version 1

Collections

Citation

Kevin Caillaud. Les conditions de mise au travail des usagers. Le cas de la gestion des déchets. Gouvernement et action publique, 2018, 7 (3), pp.57-81. 〈hal-01914870〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

84