Isaac Papin (1657-1709). Itinéraire d’un humaniste réformé, de l’École de Saumur au jansénisme - Position de thèse

Résumé :

Théologien du Grand Siècle, minor de la République des Lettres, Isaac Papin (1657-1709) est né calviniste. Il appartient à l’École théologique dite de Saumur : fils spirituel du théologien novateur Claude Pajon (son oncle), il adopte les théories de ce dernier sur la grâce et, lecteur dès 1681 de Spinoza, il développe une conception originale de la tolérance à une période où cette question agite la pensée protestante. Au moment de la révocation de l’édit de Nantes, Papin rejoint le Refuge : il est alors proche de citoyens des Lettres comme Jacques Lenfant, Jean Le Clerc et Pierre Bayle. Il s’installe d’abord en Angleterre où il est ordonné prêtre de l’Église anglicane puis se rend successivement aux Provinces-Unies et dans le Saint-Empire où il tente de s’installer comme pasteur d’une Église wallonne. Son identité de novateur déclenche l’opposition de l’orthodoxe Pierre Jurieu (déjà ennemi de Pajon) qui l’empêche d’atteindre son but. Il décide alors de se convertir et revient en France en 1690, où il passe au catholicisme par l’entremise de Bossuet. De nomade huguenot de la République des Lettres, Papin se mue en catholique sédentaire dans sa ville natale de Blois : il devient l’un des acteurs de la controverse antiprotestante et se rapproche du jansénisme grâce à l’un de ses amis, pasteur calviniste lui-même converti. En associant histoire sociale des réseaux théologiques et religieux et histoire des idées et des controverses, cette biographie intellectuelle retrace la trajectoire théologique particulière d’un converti du Grand Siècle passé de l’humanisme réformé de Saumur au jansénisme quesnellien.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01907914
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : lundi 29 octobre 2018 - 16:11:44
Dernière modification le : mardi 30 octobre 2018 - 01:17:06

Identifiants

Collections

Citation

Thomas Guillemin. Isaac Papin (1657-1709). Itinéraire d’un humaniste réformé, de l’École de Saumur au jansénisme - Position de thèse. Etudes théologiques et religieuses, 2017, pp.827-836. 〈https://www.cairn.info/revue-etudes-theologiques-et-religieuses-2017-4-p-827.htm〉. 〈10.3917/etr.924.0827 〉. 〈hal-01907914〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14