Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Géoarchéologie des fosses profondes mésolithiques : des aménagements pour quels usages ?

Résumé : Structures originales par leur morphologie, leur profondeur et leur implantation dans le paysage, les fosses mésolithiques suscitent de nombreuses interrogations touchant à leur nature et à leur fonction. Elles se distinguent notamment par un remplissage stratifié, parfois complexe, composé d’une alternance de couches de teinte foncé et de teinte plus claire et d’aspect cimenté. Elles sont de texture fine, et comportent d’abondantes carbonatations distribuées sous forme de granules ou de liserés blancs. Cette stratigraphie apparaît récurrente dans la plupart des fosses répertoriées. Pour en comprendre la signification fonctionnelle, une approche géoarchéologique, fondée sur la micromorphologie des sols, a été mise en place. L’objectif, dans un premier temps, est de dresser un référentiel des constantes morpho-sédimentaires concernant les modes d’aménagement et d’utilisation, en s’intéressant en particulier aux parois et à la base du remplissage des structures. Ce référentiel est établi sur un corpus de fosses datées des différentes phases du Mésolithique et implantées dans différents contextes (versants, plateau). Les résultats présentés dans cet article concernent les structures datées du Mésolithique ancien, mises au jour sur les sites de Lesmont (Aube), de Rouilly-sur-Marne (Aube), de Recy – Saint-Martin-sur-le-Pré (Marne) et de Condé-sur-Marne (Marne). Ils montrent que leur dynamique de formation apparaît principalement contrôlée par les activités liées à l’usage de ces structures. La cimentation dépend des processus de redistribution des carbonates dans les conditions climatiques qui prévalaient au Mésolithique ancien, dans les contextes calcaires. L’enregistrement sédimentaire témoigne d’un espace régulièrement investi et entretenu, probablement couvert. Les parois, comme les sols, sont aménagés par des apports de sédiments mélangés à des restes végétaux, préservés sous forme de pseudomorphoses carbonatées. Les indicateurs sédimentaires fonctionnels sont limités mais sont compatibles avec ceux d’un espace de stockage.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [57 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01897971
Contributor : Marylise Onfray <>
Submitted on : Thursday, October 18, 2018 - 9:20:56 AM
Last modification on : Tuesday, May 12, 2020 - 1:46:06 PM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, January 19, 2019 - 12:58:52 PM

File

Wattez, Onfray et Coussot, 201...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01897971, version 1

Citation

Julia Wattez, Marylise Onfray, Céline Coussot. Géoarchéologie des fosses profondes mésolithiques : des aménagements pour quels usages ?. Séances de la Société préhistorique française, [Paris]: Société préhistorique française, 2017, Creuser au Mésolithique Digging in the Mesolithic. Actes de la séance de la Société préhistorique française de Châlons-en-Champagne (29-30 mars 2016), 12, pp.87-98. ⟨hal-01897971⟩

Share

Metrics

Record views

145

Files downloads

73