Identités et frontières en Syrie au prisme du Printemps arabe

Résumé : Si la destruction de la ligne de démarcation Sykes-Picot (16 mai 1916) entre l’Irak et la Syrie par l’Etat islamique, permettant la proclamation le 29 juin 2014 d’un Califat sur des territoires à cheval entre ces deux pays, relève plus de la mise en scène et de la propagande anti occidentale que d’une véritable contestation des frontières instaurées par les puissances mandataires et coloniales (Daech propose un modèle d’Etat basé uniquement sur le lien confessionnel sunnite excluant toute autre communauté qui n’adhère pas à son projet), elle met l’accent sur la fragilité de ces frontières et pose de nouveau la question de leur légitimité dans un Proche-Orient en crise notamment depuis le printemps arabe déclenché fin 2010 en Tunisie. En Syrie, l’autonomie de fait obtenue par les Kurdes au nord de la Syrie fin 2011 témoigne d’une volonté de renégocier les frontières en remettant en cause le modèle d’Etat jacobin centralisateur hérité de la période mandataire française sur la Syrie (1920-1946). Sous le Baath depuis 1963, la Syrie était pourtant considérée comme l’un des Etats les plus unitaires de la région. A la différence du Liban ou de l’Irak post Saddam, elle n’érige pas le communautarisme politique en système de représentativité (pas de quotas communautaires dans la vie politique). L’intégrité territoriale et l’unité nationale constituent le fondement du discours officiel du régime Assad au pouvoir depuis 1970, un discours qui puise sa source de légitimité dans l’idéologie panarabe du parti Baath.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
L'Allemagne et les migrants, Théories, stratégies et regards croisés sur une réalité complexe, L'Harmattan, 2018, 978-2-343-14727-7
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01890988
Contributeur : Zakaria Taha <>
Soumis le : mardi 9 octobre 2018 - 11:04:46
Dernière modification le : mercredi 10 octobre 2018 - 11:11:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-01890988, version 1

Collections

Citation

Zakaria Taha. Identités et frontières en Syrie au prisme du Printemps arabe. L'Allemagne et les migrants, Théories, stratégies et regards croisés sur une réalité complexe, L'Harmattan, 2018, 978-2-343-14727-7. 〈hal-01890988〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14