Approches variationnelles pour le stippling : distances L 2 ou transport optimal ?

Résumé : Le stippling est un problème qui a beaucoup progressé dernièrement grâce à l'introduction de méthodes variationnelles. On s'intéresse ici à deux types de formulations. L'une repose sur une distance L 2 entre mesures et fait appel à des outils d'analyse harmonique appliquée. L'autre repose sur la distance de Wasserstein et fait appel à des outils de géométrie algorithmique. Différentes méthodes de résolution et de discrétisation sont comparées et nous présentons leurs atouts et leurs limitations. Abstract-Stippling is a problem that recently found elegant and efficient solutions thanks to the introduction of variational methods. The aim of this paper is to compare two state-of-the-art approaches: one is based on the minimization of an L 2 norm (which links to applied harmonic analysis), while the other is based on the Wasserstein distance (which links to computational geometry).
Liste complète des métadonnées

Cited literature [10 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01880687
Contributor : Frédéric de Gournay <>
Submitted on : Tuesday, September 25, 2018 - 10:06:44 AM
Last modification on : Friday, April 12, 2019 - 4:22:51 PM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, December 26, 2018 - 1:49:01 PM

File

GRETSI_2017.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01880687, version 1

Citation

Frédéric de Gournay, Jonas Kahn, Léo Lebrat, Pierre Weiss. Approches variationnelles pour le stippling : distances L 2 ou transport optimal ?. GRETSI 2017, Sep 2017, Juan les pins, France. ⟨hal-01880687⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

22