Quand la Nature devient le support d’un tourisme sur mesure : le cas du Domaine National de Chambord

Résumé : Le domaine de Chambord est un fait historique exceptionnel. Le périmètre que nous connaissons, qui couvre 5 440 hectares ceints de 32 kilomètres de murs, forme aujourd’hui le plus grand domaine clos d’Europe. C’est en 1519 que François Ier décide de faire construire à Chambord un « bel et somptueux » édifice dont la définition échappe aux règles traditionnelles de classification architecturale. Son architecture, inspirée par le travail de Léonard de Vinci, savant mélange entre formes médiévales et innovations de la Renaissance italienne, est unique. Aujourd’hui, la valorisation touristique de ce patrimoine culturel fait de Chambord l’un des sites les plus visités de France. En 2005, le Domaine National de Chambord devient un Établissement Public National à Caractère Industriel et Commercial (EPIC). Ce nouveau statut entraine un arrêt du subventionnement de l’Etat même s’il en garde la tutelle, et un auto financement total du domaine. Le DNC s’est alors fixé comme ambition première d’accueillir de nouveaux publics pour atteindre un million de visiteurs par an en 2020, contre les 775 000 visiteurs actuels. Dans cette communication, nous analyserons et discuterons les stratégies mises en place pour attirer un nouveau public. Nous avons mené des entretiens auprès des gestionnaires du château, observé in situ les pratiques touristiques et analysé les supports de communication du DNC depuis l’année 2000. Notre travail fait clairement ressortir que, même si le tourisme culturel, adossé au château, est la principale ressource financière du domaine, les gestionnaires du domaine misent dorénavant sur l’offre de nature : la forêt et ses animaux sauvages notamment les grands ongulés (biches, cerfs, sangliers, mouflons, etc.). Une gestion s’est donc mise en place pour créer et entretenir une « nature » diverse et variée. De nombreuses activités sont proposées sur le thème de la nature et des paysages Nous montrerons comment le DNC pour proposer une offre au plus grand nombre (renforcement ici d’un tourisme de masse) travaille sur des expériences uniques avec des prestations sur mesure, entre Nature et Culture. Cette communication s’inscrit dans deux programmes de recherche financés par le région Centre Val de Loire en France, NATOUR (Tourisme de Nature) et COSTAUD (Contribution des ongulés au fonctionnement de l’écosystème et aux services rendus à Chambord).
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01874938
Contributor : Jean-Louis Yengué <>
Submitted on : Saturday, September 15, 2018 - 8:16:12 AM
Last modification on : Monday, June 24, 2019 - 11:01:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01874938, version 1

Citation

Jean-Louis Yengué. Quand la Nature devient le support d’un tourisme sur mesure : le cas du Domaine National de Chambord. Ré-invention des territoires touristiques : entre attentes des consommateurs, adaptation de l’offre et nouvelles formes de résidentialités, Université de Lausanne, Sep 2018, Sion, Suisse. ⟨hal-01874938⟩

Share

Metrics

Record views

53