Le Perche de 1914 à 1918

Résumé : Loin du front, le Perche a fortement contribué à la Première Guerre mondiale. Dès la mobilisation générale, les Percherons intègrent différents corps de l'armée : infanterie, artillerie, aviation, aumônerie. Certains se battent avec héroïsme (A. Gapin), d'autres s'engagent (le philosophe Alain) ou dirigent avec efficacité leurs hommes (général Malcor). Les hommes politiques agissent dans l'esprit de la défense de la paix (J. Caillaux, P. d'Estournelles de Constant), ou pour maintenir le contrôle parlementaire sur la guerre (P. Deschanel, M. Viollette). Le Perche contribue ainsi à l'effort de guerre, en fournissant des matières premières (le bois), en accueillant des blessés en convalescence, mais surtout en envoyant des soldats au front. Tous ne reviennent pas, mortellement fauchés dès les premières semaines du conflit (combats d'Ethe, Belgique, 22 au 23 août 1914, lors de la bataille des frontières), comme le montrent les monuments aux morts et les vitraux, symboles du traumatisme et de la mémoire. Ce livre, sur la Grande Guerre et le Perche, propose une étude historique sur une période jamais étudiée dans cette région.
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Les Amis du Perche. 422 p., 2015, 979-10-91651-02-8
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01869832
Contributeur : Stéphane Tison <>
Soumis le : jeudi 6 septembre 2018 - 18:07:56
Dernière modification le : mardi 25 septembre 2018 - 15:11:44

Identifiants

  • HAL Id : hal-01869832, version 1

Collections

Citation

Stéphane Tison, Jean-François Suzanne. Le Perche de 1914 à 1918. Les Amis du Perche. 422 p., 2015, 979-10-91651-02-8. 〈hal-01869832〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45