L'école ambiguë : histoires de familles à Tahiti

Résumé : À travers la présentation de neuf témoignages de parents de collégiens, ce livre propose de faire un pas de côté dans l'analyse de la difficulté scolaire à Tahiti. Privilégiant une approche « par le bas » qui donne la parole à ceux qui l'ont rarement, il souhaite dépasser l'appréhension institutionnelle des phénomènes de décrochage, pour se donner les moyens d'interpréter autrement, au prisme de leurs expériences de l'école, les résistances à l'impératif de scolarisation. Marie Salaün est anthropologue, professeur à l'université Paris Descartes, chercheuse au Centre d'anthropologie culturelle. Elle mène des recherches sur le legs colonial et les processus de décolonisation dans le champ scolaire en Océanie. Elle dirige, avec Alban Bensa, la collection Les Cahiers du Pacifique sud contemporain chez l'Harmattan. Emeline Le Plain est doctorante en sciences de l'éducation, conseillère principale d'éducation dans un collège en Polynésie française.
Mots-clés : ecole
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
L'Harmattan, 2018
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01868093
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : mercredi 5 septembre 2018 - 09:44:03
Dernière modification le : lundi 1 octobre 2018 - 08:28:29

Identifiants

  • HAL Id : hal-01868093, version 1

Collections

Citation

Emeline Le Plain, Marie Salaun. L'école ambiguë : histoires de familles à Tahiti . L'Harmattan, 2018. 〈hal-01868093〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35