Aegean Ware: How a Typology became Inoperative

Abstract : L’appellation Aegean Ware est donnée par A.H.S Megaw, en 1975, à un petit groupe de vingt-trois céramiques découvert dans les fouilles du château de Saranda Kolones à Paphos dans des contextes de la fin XIIe-début XIIIe siècle. Cet ensemble homogène d’un point de vue technique et décoratif est sans doute originaire d’un même atelier que l’auteur localise en Egée. Peu à peu d’autres objets, plus moins semblables, provenant pour la plupart de navires coulés au large des Sporades, dans le golfe d’Eubée et le long la côte d’Asie Mineure, sont venus grossir le groupe initial rendant les identifications d’Aegean Ware plus complexes. Ces coupes partagent des caractéristiques communes avec les types de Paphos mais s’en distinguent parfois par leur pâte, de nouvelles techniques décoratives et des formes plus variées. Cet article tente de montrer comment la typologie mise en place en 1975 est peu à peu devenue obsolète.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01867179
Contributor : Véronique François <>
Submitted on : Tuesday, September 4, 2018 - 9:58:03 AM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 7:08:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01867179, version 1

Collections

Citation

Véronique François. Aegean Ware: How a Typology became Inoperative. XIth Congress AIECM3 on Medieval and Modern Period Mediterranean Ceramics , AIECM3, Oct 2015, Antalya, Turkey. pp.197-202. ⟨hal-01867179⟩

Share

Metrics

Record views

31