De la non référence à la référence. Le cas des N2 dans les constructions dénominatives en arabe dialectal marocain

Résumé : Fayssal Tayalati étudie l’emploi des noms propres plus ou moins prototypiques dans des constructions dénominatives binominales en arabe dialectal marocain, pour montrer qu’elles sont directes si le nom propre en deuxième position n’est pas référentiel et indirectes si ce nom est perçu comme quasi référentiel.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
René Daval; Pierre Frath; Emilia Hilgert; Silvia Palma. Les théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber, Éditions et presses universitaires de Reims, pp.449-466, 2014, Res per nomen, 9782915271805. 〈http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100970090〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01864888
Contributeur : Bu De Reims Champagne-Ardenne <>
Soumis le : jeudi 30 août 2018 - 15:39:59
Dernière modification le : mercredi 17 octobre 2018 - 12:23:02

Fichier

ResPerNomen4_2014_TAYALATI.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01864888, version 1

Collections

Citation

Fayssal Tayalati. De la non référence à la référence. Le cas des N2 dans les constructions dénominatives en arabe dialectal marocain. René Daval; Pierre Frath; Emilia Hilgert; Silvia Palma. Les théories du sens et de la référence. Hommage à Georges Kleiber, Éditions et presses universitaires de Reims, pp.449-466, 2014, Res per nomen, 9782915271805. 〈http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100970090〉. 〈hal-01864888〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

33