Les mortalités estivales du mulet Liza ramada en Loire : dysfonctionnement cyclique du rôle de voie de migration d'un estuaire.

Résumé : Comme de nombreux estuaires en Europe, l'estuaire de la Loire est une voie de migration pour les poissons amphihalins. Les caractéristiques des mouvements migratoires et leur calendrier varient selon les espèces. Les poissons anadromes se reproduisent en rivière (Alosa sp., Lampetra fluviatilis, Osmerus eperlanus. Petromyzon marinus et Salmo salar) tandis que les espèces catadromes se reproduisent en mer (Anguilla anguilla, Platichthys flesus et Liza ramada). Quand la migration coïncide avec la période de mauvaise qualité des eaux estuariennes, une mortalité massive peut se produire. Un tel phénomène s'observe dans l'estuaire de la Loire pour le mulet Liza ramada. Les adultes migrent en effet vers la mer à la fin de l'été, alors que les eaux sont très appauvries en oxygène dans la zone de turbidité maximale; les poissons rencontrant des eaux hypoxiques subissent de fortes mortalités. A cette période, l'apport d'eau douce est faible et les problèmes d'oxygène sont accentués par les conditions de marée et d'eutrophisation du fleuve. Au moment des grandes marées, la turbidité est maximale et la dégradation des matières organiques remises en suspension entraîne une anoxie totale incompatible avec la survie des poissons.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01856052
Contributor : Pierre-Guy Sauriau <>
Submitted on : Thursday, August 9, 2018 - 2:44:32 PM
Last modification on : Tuesday, April 2, 2019 - 2:59:17 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01856052, version 1

Citation

Pierre-Guy Sauriau, Jean-Paul Robin, Jocelyne Marchand. Les mortalités estivales du mulet Liza ramada en Loire : dysfonctionnement cyclique du rôle de voie de migration d'un estuaire.. Bulletin d'Ecologie, 1993, 24 (2-3-4), pp.87-91. ⟨hal-01856052⟩

Share

Metrics

Record views

54