Le 18 Fructidor de Louis-Sébastien Mercier

Résumé : Après le coup d’État du 18 fructidor an V (4 septembre 1797), la répression s'abat à la fois sur les royalistes et sur ceux que le pouvoir appelle anarchistes ou terroristes, héritiers d’une révolution radicale qui ne se satisfont pas du compromis républicain adopté en 1795. Le Nouveau Paris de Louis-Sébastien Mercier est à la fois l’une des œuvres les plus importantes et un texte exemplaire de ce moment fructidorien. Dans une certaine mesure, ce texte est l’expression littéraire du serment civique imposé après Fructidor : « Haine à la royauté, haine à l’anarchie ». Il se fait polémique et violent lorsqu’il dénonce les ennemis des deux bords qui menacent la République. Mais dans le même temps, Mercier tente de faire du 18 Fructidor un jour de réconciliation nationale, une date d’unanimité dans la Révolution, comme le 9 Thermidor ou le 14 Juillet. Le Nouveau Paris est ainsi un texte fondateur du mythe de l’unanimité républicaine. Les tableaux composés par Mercier font exister la République en littérature et invitent à la désirer dans la réalité.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01844492
Contributor : Olivier Ritz <>
Submitted on : Thursday, July 19, 2018 - 1:59:33 PM
Last modification on : Friday, February 8, 2019 - 3:18:02 PM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, October 20, 2018 - 3:00:02 PM

File

olivier-ritz-article-orages-20...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01844492, version 1

Collections

Citation

Olivier Ritz. Le 18 Fructidor de Louis-Sébastien Mercier. Orages, Littérature et culture (1760-1830), Association Orages, 2017, 16, pp.71-83. ⟨hal-01844492⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

29