Pratiques policières en temps de guerre. Les gendarmes belges, français et néerlandais au prisme de l’épuration (1940-1948)

Abstract : La Seconde Guerre mondiale constitue, pour les gendarmes européens, une période particulièrement délicate de l’exercice de leurs fonctions policières. Elle s’apparente à un conflit de normes, où le fossé se creuse entre légalité et légitimité des missions remplies. À la Libération, les procédures épuratoires réexaminent les comportements posés pour déterminer a posteriori, les pratiques acceptables, des autres. Sur base des dossiers épuratoires alors instruits, nous discutons dans cet article le caractère extraordinaire et les éléments de ruptures des pratiques policières de l’Occupation, en croisant le vécu de la gendarmerie belge, de la gendarmerie nationale française et de la Koninklijke Mareschaussee néerlandaise.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01836804
Contributor : Jonas Campion <>
Submitted on : Thursday, July 12, 2018 - 3:00:55 PM
Last modification on : Wednesday, November 28, 2018 - 11:24:09 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Jonas Campion. Pratiques policières en temps de guerre. Les gendarmes belges, français et néerlandais au prisme de l’épuration (1940-1948). Crime, histoire & sociétés, 2012, 16 (2), pp.79-97. ⟨10.4000/chs.1361⟩. ⟨hal-01836804⟩

Share

Metrics

Record views

30